Oracle va tailler dans le vif

Cloud

L’éditeur annonce la suppression de 2.000 postes

Oracle frôle l’indigestion. Les rachats successifs de l’éditeur de progiciels commencent à peser. Et comme on pouvait le prévoir, le groupe doit faire face à des problèmes de sur effectif.

Conséquence logique: ces acquisitions multiples, et notamment la dernière en date, celle de Siebel pour près de 6 milliards de dollars, vont provoquer des suppressions de postes. Oracle a ainsi annoncé la suppression de 2.000 postes, liée à l’intégration de Siebel Systems. Les effectifs du géant des progiciels sera ainsi ramené à 55.000 personnes dans le monde. Depuis deux ans, Oracle a consacré environ 19 milliards de dollars dans le rachat de concurrents pour augmenter sa part de marché dans les logiciels destinés aux grandes entreprises.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur