Oracle va vraiment faire de la virtualisation? avec VMware

Régulations

Oracle et VMware confirme leur collaboration pour le développement, le support et le marketing de solutions associant la base de donnée d’Oracle au serveur virtuel de VMware, confirmant le choix du logiciel de virtualisation

Accord stratégique entre Oracle et VMware sur la virtualisation, l’éditeur de solutions de gestion confirmant l’adoption du serveur de machines virtuelles de VMware, leader sur ce marché.

L’aspect stratégique de l’accord dépasse largement les seules solutions Oracle 10g. En effet, il confirme la position des architectures serveurs Intel et AMD en tant que support de logiciels critiques ‘corporate’, et leur capacité à remplacer les kits des serveurs Unix, nettement plus onéreux. Jusqu’à présent, Oracle assurait la promotion de sa solution RAC (real application clusters) de serveurs en clusters. L’adoption de VMware devrait désormais lui permettre de proposer des solutions à la finalité équivalente, capables d’exécuter plusieurs systèmes d’exploitation et applications sur un seul système. “Notre choix de VMware comme notre plateforme standard de développements virtualisés va simplifier et accélérer nos efforts de développement de nos produits d’infrastructure” a déclaré Prem Kumar, vice-président de la division serveur d’Oracle. L’accord “va nous aider à nous assurer que notre logiciel d’infrastructure Oracle 10g est développé, testé et optimisé pour son exécution sur des machines virtuelles de VMware“. Oracle, qui déjà livre depuis quelques mois une version d’évaluation de sa base de donnée 10g avec les produits de VMware, devrait prochainement certifier ses solutions Database 10g, Application Server, Enterprise Manager et Collaboration Suite sur le serveur de virtualisation et ses machines virtuelles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur