Oracle/PeopleSoft: feu vert de l’UE en vue

Cloud

La Commission européenne devrait approuver mardi l’offre d’achat hostile de 7,7 milliards de dollars lancée par Oracle sur son concurrent

Les uns après les autres, les obstacles s’opposant à l’OPA hostile d’Oracle sur PeopleSoft sont en train d’être levés. Les desseins de Larry Ellison, le très pugnace patron d’Oracle sont donc à deux doigts de réussir.

Selon une source européenne la Commission européenne devrait approuver ce mardi l’offre d’achat de 7,7 milliards de dollars. L’exécutif européen, qui avait suspendu son enquête sur l’opération en avril, l’avait rouverte le 7 octobre après la décision d’un juge américain rejetant le recours formé par l’administration Bush. Ce feu vert de la justice américaine devrait donc être suivi par la Commission de la même manière, c’est à dire sans conditions préalables. Bruxelles estimait au départ “que la combinaison de deux des plus gros concurrents sur le marché méritait une analyse approfondie, notamment parce que le nombre d’acteurs essentiels serait ramené de trois à deux” -Oracle et l’allemand SAP- “sur certains marchés de logiciels d’application”. La décision sur le dossier Oracle-PeopleSoft sera la dernière importante rendue par le commissaire à la Concurrence Mario Monti, dont le mandat de cinq ans s’achève dimanche.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur