Orange a atteint les 3,5 millions de clients ‘haut débit mobile’

Régulations

Il y a deux ans, la filiale de France Télécom visait 2 millions de clients
‘haut débit mobile’ à fin 2006. Les prévisions de dirigeants frileux ont été
largement dépassées

Il n’y pas si longtemps encore, certains hauts dirigeants du groupe doutaient de l’intérêt des hauts débits. Normal, puisque les stratèges de l’ancienne école continuaient de penser qu’ils allaient, au préalable, tout inventer des nouveaux services…

En fait, les utilisateurs avec la complicité des éditeurs et développeurs de contenus se sont vite approprié les nouvelles applications du haut débit.

Conséquence, alors que l’opérateur tablait il y deux ans, au moment de lancer la 3G, sur 2 millions de clients ‘haut débit mobile’ pour la fin 2006, les chiffres s’avèrent avoir été complétement sous-estimés. Au 31 décembe 2006, Orange a compté 3,5 millions de clients 3G/3G+ et Edge.

Ce sont les applications multimédia qui ont le mieux stimuler la demande des abonnés, ainsi que le phénomène des envois de de morceaux de musique, de sonneries, de photos et de vidéos, notamment.

L’opérateur a recensé plus de 50 chaînes de télévision en direct, plus de 3 000 vidéos, 17 radios et un catalogue musical de plus de 700 000 titres.

Il est vrai que les offres “illimitées” ont contribué à ouvrir ce marché: à partir de 6 euros par mois, et jusqu’à 12 euros pour l’accès illimité à toutes les 50 chaînes chez Orange. De même que la location de téléphones multimedia à partir d’1 euro par mois.

Orange met également en avant sa couverture du territoire (“95% de la population peut avoir accès à la 3G, 3G+ ou Edge“). L’opérateur recense pour son compte l’accès à 30.000 ‘hotspots’ WiFi en France et 30 000 hotspots partenaires dans plus de 60 pays.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur