Malgré l’arrivée de Free, Orange augmentera ses tarifs 4G

4GRéseaux
Orange lance sa 4G aux particuliers sur 50 villes

Si l’arrivée de Free sur la 4G a surpris Orange, l’opérateur historique n’entend pas changer sa stratégie tarifaire face à un concurrent « sans réseau ».

« On ne s’y attendait pas forcément. » Orange a réagi pour Silicon.fr au lancement de l’offre 4G de Free, il est vrai soudaine alors que Xavier Niel laissait entendre encore récemment que le très haut débit mobile n’intéressait pas les Français. Il est vrai que, depuis, dans Capital, il avait évoqué, son arrivée sur le marché avant Noël.

Si la 4G d’Iliad et ses tarifs défiant tout concurrence a pris Orange, et probablement ses concurrents, par surprise, l’opérateur historique n’en reste pas moins serein face au réseau LTE minimaliste de Free. A raison de 700 antennes 4G pour 1000 communes « ça ne fait même pas une antenne par commune, fait-on remarquer chez Orange. A titre de comparaison, nous en avons déployé plus de 550 pour couvrir la région parisienne. » L’opérateur comptera plus de 3800 antennes à la fin de l’année, qui couvriront environ 50% de la population.

Pas de réseau, pas de client

Et d’ironiser : « Pour utiliser la 4G de Free il faudra se rapprocher des antennes compatibles qui devront être signalées par un sticker à la manière de Bebop à l’époque. » Une référence au réseau sans fil mais fixe que France Télécom avait lancé sans succès dans les années 90.

Qui dit pas de réseau (même si Free a promis de l’étoffer rapidement), dit pas de clients, aux yeux d’Orange. D’autant que, contrairement à la 3G, Free n’a signé aucun accord d’itinérance pour la 4G. Et ce n’est pas l’hôte du quatrième opérateur mobile sur la 3G qui fera le premier pas. « Il n’y a aucune discussion en cours sur l’itinérance 4G et Orange n’a de toute façon pas l’intention de signer un tel accord. »

Les prix de la 4G à la hausse en février

Les tarifs fracassants de Free feront-il bouger les lignes dans la stratégie d’Orange ? Aucunement, si on en croit les réactions de l’opérateur recueillies ce jour. Au contraire, l’opérateur historique entend réévaluer à la hausse les tarifs actuels en février prochain « comme nous l’avions toujours dit ». Une hausse qui s’expliquera par la sortie de la période promotionnelle de lancement de la 4G dans laquelle se sont engouffrés les concurrents de Free pour attirer le plus grand nombre de clients vers le très haut débit. Il restera à voir si cette hausse sera bien appliquée (pour les nouveaux arrivants) ou non face au nouvel ordre concurrentiel.

Mais la réévalution des tarifs d’accès au très haut débit sera notamment justifiée pour permettre aux opérateurs de poursuivre leurs investissements d’infrastructure. « Les investissements de 2013 seront reconduits en 2014. Face à Free qui n’a pas de réseau, le principe de réalité s’impose. » Pour Orange, l’annonce de Free est avant tout « un bon coup de communication ». Aujourd’hui du moins.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur