Orange cofinance les jeunes pousses Morphisec et NGD Systems

Big DataData & StockageProjetsSécurité

Orange, via son fonds d’investissement technologique, contribue au financement des start-up Morphisec (cybersécurité) et NGD Systems (stockage).

La cybersécurité et les mégadonnées font bien partie des priorités d’Orange. Mardi, l’opérateur a confirmé participer au financement des start-up NGD Systems et Morphisec.

Cette dernière est spécialisée dans la prévention des menaces (Endpoint Threat Prevention). Morphisec protège donc les terminaux, les serveurs, les infrastructures de postes virtuels (Virtual Desktop Infrastructure, VDI) d’entreprises et administrations.

En forte croissance, elle annonce avoir levé 12 millions de dollars de fonds en Série B.

À cette occasion, Orange Digital Ventures, véhicule d’investissement technologique à visée internationale du groupe télécoms français, a rejoint les investisseurs existants de la jeune pousse, à savoir : Jerusalem Venture Partners (JVP), GE, OurCrowd, Portage Partners, Deutsche Telekom Capital Partners et Evolution Equity Partners.

Morphisec, qui a déjà levé des fonds (Série A) en 2015, est basée à Beer-Sheva (Israël) et à Boston (États-Unis). L’entreprise a déclaré dans un billet de blog que sa technologie est déployée sur « plusieurs centaines de milliers de terminaux ».

Il s’agit d’une technologie brevetée de Moving Target Defense (soit la reconfiguration dynamique des systèmes pour empêcher l’aboutissement d’une cyberattaque). Et ce pour bloquer en temps réel les attaques informatiques avancées avant leur aboutissement.

Morphisec dit « assurer une protection efficace » lors de failles majeures (comme Spectre et Meltdown touchant de multiples processeurs). Mais aussi contre les attaques zero-day, les malwares et les attaques sans fichier, entre autres.

Morphisec utilisera les fonds levés pour développer son portefeuille de clients, son écosystème de partenaires et ses effectifs. Orange, de son côté, pourra suivre et promouvoir les développements d’une entreprise en très forte croissance.

Big data et stockage intelligent

Orange a également confirmé le 20 février investir dans NGD Systems (ex-NxGnData). La start-up conçoit des systèmes de stockage intégrant des capacités de calcul de données.

« Notre solution de processing in situ [fournit] un sous-système de stockage intelligent et économique pour les data centers cloud et les réseaux de diffusion de contenu », a expliqué par voie de communiqué Nader Salessi, CEO de NGD Systems.

Cette entreprise dont le siège est basé à Irvine (Californie) a levé 12,4 millions de dollars (Série B). Une opéraion pilotée par Partech Ventures, avec Orange Digital Ventures.

Les investisseurs historiques de NGD Systems, Alcor Micro et Benhamou Global Ventures (BGV), ont également contribué à cette levée de fonds.

Lire également :

Actility, l’autre champion français de l’IoT, lève 75 M$

(crédit photo © Morphisec)


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur