Orange condamné pour un mot de passe raciste

Régulations

Pour avoir attribué le mot de passe “salearabe” à un de ses clients d’origine marocaine, l’opérateur va devoir payer 500 euros d’amendes et 8.000 en dommages et intérêts. Pas classe…

On ne sait toujours pas ce qui est passé par la tête d’un employé d’Orange en utilisant un mot de passe ouvertement raciste envers un client. Habitant de Pessac (Gironde), le client, d’origine marocaine, de l’opérateur s’était vu affublé du code d’accès “salearabe” alors qu’il rencontrait des soucis de connexion Internet.

L’affaire remonte à décembre 2007, le client avait alors porté plainte contre l’opérateur et son directeur de clientèle. La justice a décidé de les condamner tous deux à 500 euros d’amendes et 8.000 en dommages et intérêts. Le tribunal de police de Bordeaux vient de rendre sa décision alors qu’ Orange avait tenté de régler l’affaire à l’amiable en dédommageant le client avec 80 euros et trois mois d’abonnement gratuits.

Le plaignant, Mohamed Zaïdi, s’est dit “satisfait” du jugement. Son avocat, maître Grégory Bellocq, a expliqué à l’AFP que la condamnation ne faisait aucun doute mais il est important que le préjudice de mon client ait été reconnu“.

Le mot de passe insultant et raciste avait été communiqué à Mohamed Zaïdi par courrier alors qu’il rencontrait des problèmes de connexion Internet et qu’il avait des démêlés avec sa hotline . A l’audience, le représentant du ministère public, Jean-Louis Rey, a qualifié ce mot de passe de “blessant, insultant et même diffamatoire“. Une mauvaise publicité pour l’opérateur Orange.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur