Orange densifie son offre de contenus avec du cinéma

Cloud

L’opérateur propose un nouveau service accessible par abonnement. Au programme : séries et films issus notamment des catalogues de la Warner. Le service est accessible sur TV, Internet et mobile

Orange poursuit le renforcement de son offre de contenu afin de profiter à plein de la manne publicitaire. L’opérateur s’apprête en effet à lancer un nouveau service de télévision baptisé Orange cinéma séries. Disponible sur mobile, télévision et sur Internet, le nouveau service sera proposé en échange d’un abonnement mensuel.

Composé de six chaînes de cinéma ainsi que de séries, le service s’appuie également sur des accords signés avec des acteurs majeurs du secteur. En plus du catalogue cinéma de Gaumont, -avec lequel Orange a signé un accord en novembre 2007-, les futurs abonnés auront accès au riche répertoire de Warner ainsi qu’aux contenus diffusés par la chaîne HBO, propriétaire, entre autres de la série ‘Les Sopranos’. Diffusé sur la chaîne Orange, le service proposé en option, sera accessible via l’ADSL, le mobile et le satellite (afin de recevoir le flux dans les zones où l’IPTV n’est pas accessible). A cet effet, un accord a été signé avec Eutelsat, selon une information Reuters, pour garantir la couverture de l’ensemble du territoire.

Cette offre devrait être disponible durant le quatrième trimestre mais on ne connaît pas encore les tarifs. Avec cette nouvelle initiative, Orange conforte considérablement son assise. Pour autant, l’opérateur, par la voix de Didier Lombard, son p-dg, se défend de vouloir devenir un groupe de télévision même s’il commence à sérieusement concurrencer un groupe comme Canal+.

“En revanche, on constate que les clients ne se déterminent plus sur la puissance des débits de leur opérateur, mais sur la qualité et la richesse des services qu’il propose. La valeur se déplace vers les contenus. Si l’on veut satisfaire nos clients et en attirer de nouveaux, il faut aussi acheter des droits pour leur proposer des programmes attractifs. ,” souligne Didier Lombard, patron de l’opérateur dans un entretien aux Echos. Orange poursuit ainsi une stratégie entamée en 2007. Rappelons que l’opérateur avait obtenu pour 200 millions d’euros une partie des droits de diffusion de la Ligue 1 française, lui permettant de diffuser les matchs du samedi soir ainsi que les extraits de rencontres sur mobile.

Rappelons également que l’opérateur s’est emparé il y a un mois du portail de contenus Cityvox.

Les portails d’Orange rassemblent 31 millions de visiteurs uniques en Europe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur