Orange déploie le HSDPA à Paris

Régulations

Après Lyon, Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Montpellier, la 3G+ pour
les entreprises est disponible à Paris

Quatre mois après la province, Orange lance officiellement ses offres de très haut débit mobile pour les entreprises à Paris. Le HSDPA (High Speed Downlink Packet Access) ou 3G+ est une évolution de la 3G offrant un débit moyen de 1 à 3 mégabits par seconde, comparable à celui de l’ADSL, contre 365 kb/s théoriques pour la 3G. De quoi échanger des fichiers et surfer confortablement.

Comme chez SFR, qui a lancé une offre similaire en mai 2006, Orange propose aux entreprises une carte PC pour se connecter à la 3G+. Cette carte sera également compatible avec les réseaux GPRS, Edge, 3G et Wi-Fi de l’opérateur. De quoi pratiquer le haut débit mobile à peu près partout grâce à la continuité des réseaux.

Le débit proposé est de 1,8 Mb/s, l’offre, commercialisée au prix de 4 euros HT par mois et par ligne, sera commercialisée par Orange Business Everywhere. L’option 3G+ sera gratuite jusqu’au 31 juin 2007. Cette option est aujourd’hui disponible pour la gamme des forfaits Business Everywhere.

SFR, qui a pris de l’avance, promet de son côté, une couverture de 65% de la population. Néanmoins, la filiale de France Télécom annonce également des contenus spécifiques au HSDPA comme TV Haute Définition mobile à 12 euros par mois, alors que SFR ne communique pour l’instant que sur la vitesse de téléchargement améliorée.

La concurrence entre Orange et SFR risque d’être rude. D’autant plus qu’ils seront rejoints par un troisième larron, en la personne de Bouygues Telecom qui prévoit un lancement du HSDPA au premier trimestre 2007.

Orange revendique à fin 2006, 3,5 millions de clients 3G/3G+ et Edge. La technologie Edge représentant un peu plus de la moitié des clients. SFR mise sur 2,5 millions clients 3G à fin 2006.

Le Forum UMTS table sur pas moins d’un milliard d’utilisateurs HSDPA à l’horizon 2012. À cette date, le trafic HSDPA par utilisateur sera neuf fois supérieur à celui des autres abonnés. “La technologie HSDPA renforcera le succès de la 3G en apportant le supplément de capacité nécessaire au décollage du marché des applications mobiles haut débit” souligne Vincent Poulbere, analyste senior chez Ovum.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur