Orange déploie sa fibre en Moselle et en Haute-Savoie

OperateursRéseaux

Orange a présenté ses plans de déploiements de la fibre optique à domicile pour Saint-Avold et Annecy, qui permettront aux habitants respectifs de ces communes de surfer à très haut débit.

Orange poursuit le déploiement de ses tentacules de lumières en régions. Notamment en Moselle et Haute-Savoie. Le 15 mars dernier, Bruno Janet, directeur des relations avec les collectivités locales de l’opérateur, a présenté le plan de déploiement de la fibre optique jusqu’aux domiciles (FTTH) pour la commune de Saint-Avold. Une présentation effectuée en présence du maire de la ville et député André Wojciechowski, ainsi que de Hubert Thiel, délégué régional Lorraine d’Orange.

Sans préciser la date de début des travaux visant à amener le très haut débit dans les foyers de Saint-Avold, Bruno Janet a annoncé que l’ensemble de la ville serait couvert d’ici 2015. « Après avoir réussi le déploiement du haut débit, France Télécom-Orange annonce aujourd’hui l’arrivée de la Fibre à Saint-Avold : un enjeu majeur pour l’attractivité économique du territoire, s’est réjoui le directeur collectivités. La Fibre permettra ainsi aux naboriens de profiter encore mieux des usages existants, tels que la TV haute définition, mais aussi de découvrir des services jusqu’alors inédits, tels que la TV 3D. »

La fibre d’Orange aux opérateurs alternatifs

Les Ancileviens seront, eux, servis en très haut débit dès 2012. En présence de Jean-Luc Rigaut, maire d’Annecy, Bruno Janet a également dévoilé le plan de déploiement du FTTH le 16 mars. Les travaux sur la commune de Haute-Savoie débuteront dans le courant de l’année (2013 pour Annecy-le-Vieux) et s’étendront, à partir de 2015, sur la totalité des communes de l’agglomération. Suivront ensuite les communautés d’Annemasse, de Cluses et de Thonon-les-Bains.

Comme pour la quasi-totalité de ses déploiements, les fibres d’Orange seront accessibles aux opérateurs alternatifs qui souhaiteront investir la région. Rappelons que l’opérateur historique entend investir 2 milliards d’euros pour couvrir 10 millions de foyers à travers 3600 communes (sur 220 agglomérations) d’ici 2015 et 15 millions de résidences avant 2020. Ce qui représentera environ 60 % des foyers en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur