Orange et BIC lancent un mobile prêt à l'emploi

Cloud

Mais pas jetable…

Après les stylos, les briquets ou encore les rasoirs, BIC se lance dans la téléphonie mobile ! Le géant des produits jetables s’est associé avec Orange pour concevoir un BIC phone, un téléphone prêt à l’emploi… mais pas jetable !

Dès le premier coup d’oeil, on reconnaît la marque de fabrique du terminal : couleurs acidulées (dont le fameux orange BIC), emballage blister (comme les rasoirs), prix cassé (49 euros) ce mobile se positionne comme un modèle de complément et vise les réfractaires au mobile (comme les seniors). Il est fabriqué par le chinois TCL qui exploite la marque Alcatel Mobile.

En effet, ce BIC phone est d’abord prêt à l’emploi.’Allumez, téléphonez’, dit le slogan. Vendu avec une batterie rechargée, une carte SIM (offre prépayée Orange de 60 minutes, sans engagement), il peut être utilisé dès son achat. Distribué dans les grandes surfaces et les commerces de proximité (bureaux de tabacs, marchands de journaux, gares…) avec un minimum de formalités, il peut donc très bien servir de mobile de dépannage.

Avec des fonctions ultra-simples (appels et SMS uniquement, on est loin de l’iPhone…), il pourra également séduire les 20% de la population qui ne possède pas de mobile, dont la plupart sont des seniors. Un marché qui intéresse de plus en plus les fabricants comme Bazile Telecom qui a développé un combiné associé à un service dédié.

L’idée a de quoi séduire, mais les consommateurs français sont-ils prêts à acheter un mobile dans un bureau de tabacs ? Par ailleurs, grâce aux subventions, le marché est déjà plein de combinés à 1 euro. Pour BIC qui multiplie les diversifications depuis de nombreuses années (pas toujours avec succès), le succès du BIC phone se fera certainement à quitte ou double.

Le BIC phone sera lancé le 7 août prochain.

bic_phone.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur