Orange et Renault s’allient dans la voiture 4G

4GRéseaux

Orange et Renault renforcent leur partenariat autour du véhicule connecté. Ils présentent le premier prototype de voiture 4G.

L’industrie automobile constitue un axe fort de développement de l’Internet des objets. Notamment pour les opérateurs qui fournissent leur infrastructure mobile à très haut débit aux constructeurs de véhicules.

C’est notamment le sens du partenariat qu’Orange et Renault viennent de signer. Pas d’annonce produit ou service pour l’heure mais « un cadre d’expérimentation concret permettant d’explorer de nouveaux usages de la connectivité à bord des véhicules », précisent les deux entreprises dans un communiqué commun.

Visioconférence à bord

Pour mettre en œuvre ces recherches, Orange a déployé la 4G, « en avant-première », sur les sites d’expérimentation de Renault afin de tester en situation réelle les usages permis par les très hauts débits mobiles à bord des véhicules. Bureau virtuel, visioconférence et cloud gaming font parti des services étudiés dans un premier temps.

Les expérimentations ont commencé sur le prototype Next Two, dérivé de la Renault Zoé, que les deux partenaires présentent aujourd’hui dans le cadre de l’événement LeWeb’13 à Paris-La Plaine Saint Denis. « La voiture connectée permet de rendre plus efficaces les déplacements grâce à des services communicants et constitue un axe de développement majeur de la stratégie d’Orange », commente Nathalie Leboucher, directrice du programme Smart Cities de l’opérateur.

En attendant la 4G…

Le véhicule du futur sera connecté à très haut débit et truffé de services communicants, n’en doutons pas. Reste à savoir quand. En attendant, les constructeurs automobiles ont déjà mis un pied sur ce terrain en proposant, pour la plupart, des systèmes embarqués d’assistance à la conduite, de services et de divertissement. Chez Renault, cela se traduit par la R-Link, une tablette intégrée, dotée d’une centaine d’applications à la manière d’un smartphone, et connecté au réseau d’Orange depuis une carte SIM M2M.

crédit photo © vichie81 – shutterstock


Lire également
Broadcom en pole position pour l’intégration du M2M dans la voiture
Internet des objets : faire face à la prolifération des objets connectés (1)
La voiture pilotée par ordinateur : oui, mais contre une assurance allégée


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur