Orange-France Télécom libère sa 4G

4GMobilitéRéseaux
Orange - Stephane Richard (crédit photo © Orange)

Pour faire face aux coûts élevés de construction des réseaux mobiles de nouvelle génération, Stéphane Richard propose de mutualiser les infrastructures 4G. Sans succès pour le moment.

Si l’union fait la force, elle peut aussi générer des économies. C’est en ce sens que Stéphane Richard, PDG de France Télécom, propose à l’ensemble des opérateurs français de mutualiser les réseaux mobiles 4G dont les chantiers démarrent en France. « Nous sommes prêts [à partager notre réseau] en France avec SFR et/ou Bouygues dans la 4G », déclare le patron de France Télécom/Orange dans un entretien accordé à L’express.fr.

Il est clair que les coûts de déploiement des infrastructures supportant le très haut débit mobile LTE (Long Term Evolution) se chiffrent en centaines de millions d’euros. Récemment, pour la seule année 2012, Jean-Paul Arzel, directeur réseau chez Bouygues Telecom, estimait à 1,5 milliard d’euros les dépenses d’investissement pour construire son réseau 4G (avec le coût de la licence néanmoins).

800 000 clients partis chez Free Mobile

Par les temps qui courent (pression concurrentielle, baisses des tarifs…), les opérateurs auraient en effet tout intérêt à mutualiser leurs infrastructures. Ce que fait déjà Orange en Pologne et en Grande-Bretagne, précise Stéphane Richard. Cependant, les deux opérateurs concurrents « semblent réticents pour le moment ». À suivre, donc.

Le PDG nous apprend également que l’opérateur historique a perdu 800 000 clients au profit de Free Mobile, sur les 2,3 millions qui ont quitté Orange au premier trimestre. L’opérateur a néanmoins limité la casse en séduisant 1,7 million de nouveaux clients. De plus, face à la pression concurrentielle, la facture des utilisateurs pourrait baisser de 10 % en moyenne cette année. « On peut s’attendre à une réduction supplémentaire dans les deux ou trois prochaines années », ajoute le dirigeant. Orange n’en maintient pas moins ses objectifs de 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour 2012 selon les annonces effectuées lors des résultats du premier trimestre 2012.


Voir aussi
Quiz ITespresso.fr – Connaissez-vous bien les opérateurs mobiles ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur