Orange fusionne avec Sunrise en Suisse

Réseaux
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

Le nouveau groupe occupera 38 % des mobiles et 13 % du haut débit fixe du marché Suisse.

France Télécom poursuit ses amplettes en Europe. Moins de trois mois après avoir fusionné sa filiale Orange UK avec T-Mobile, la filiale de Deutsche Telekom, sur le sol britannique, l’opérateur français annonce aujourd’hui la fusion d’Orange Communication S.A. (Orange Suisse) avec Sunrise Communications, filiale de l’opérateur danois TDC.

« France Télécom paiera à la clôture de la transaction un montant net de 1,5 milliard d’euros à TDC et à l’issue d’une série de transactions, deviendra l’actionnaire à 75% de l’entité combinée, tandis que TDC détiendra les 25% restants », annonce France Télécom. L’accord prévoit que l’acquéreur pourra acheter les parts restantes de TDC un an après la signature.

Contrairement à l’opération d’outre Manche qui place Orange UK à la première place du marché mobile, le nouvel Orange Suisse se distinguera comme « l’opérateur de télécommunications alternatif national leader en Suisse » derrière l’opérateur historique SwissCom, donc. Orange Suisse gèrera un portefeuille de environ 3,4 millions de clients mobiles et 1,1 million de clients fixes haut débit. Soit environ 38 % et 13 % de ces marchés respectifs.

« La fusion entre Sunrise et Orange Suisse marque une étape importante dans l’engagement à long terme de France Télécom en Suisse, affirme Gervais Pellissier, directeur général adjoint et financier de France Télécom. A la suite de la fusion annoncée au Royaume-Uni, entre Orange et T-Mobile, France Télécom réalise une nouvelle opération de consolidation intra-marché, cohérente avec sa politique de fusions-acquisitions. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur