Orange intègre la vidéo à la demande dans son offre Internet

CloudOperateurs

Orange annonce deux nouveaux forfaits triple play. Dont un, le Livebox Star, se distingue par ses appels illimités vers les mobiles et une offre de vidéo à la demande streaming en standard.

Le 14 avril prochain, Orange enrichira son offre triple play avec deux nouveaux forfaits Livebox, Zen et Star, disponibles en ADSL ou fibre optique (au même tarif dans les deux cas). Le premier est une offre haut débit Internet classique (20 à 100 mégabits maximum) avec appels illimités vers les fixes en France et 100 destinations à l’internationale ainsi que l’offre télévisée de 130 chaînes. Rien d’original si ce n’est son prix revu à la baisse à 33,90 euros par mois, hors location de la Livebox de 3 euros par rapport à l’actuel forfait Net Plus à 37 euros.

Ce qui permet presque à Orange de rivaliser avec la concurrence des offres ADSL Freebox V5 et Bouygues Telecom Bbox (moins de 32 euros environ) et Neufbox (33,90 euros). Livebox Zen est en revanche plus pertinent sur l’accès fibre optique, où les offres de Bouygues Telecom et SFR tournent autour des 40 euros (box comprise mais pas forcément l’enregistreur numérique). Si Chez Free l’offre optique est au même tarif que l’ADSL, elle reste quasi invisible sur le marché. A noter que l’offre Orange impose un engagement de 12 mois.

L’offre Livebox Star joue la carte des contenus audiovisuels. Et des appels illimités (jusqu’à 500 correspondants différents par mois) vers les mobiles. Pour 39,90 euros (toujours hors location du routeur), le forfait intègre un catalogue de 50 films renouvelés pour moitié chaque mois. Certes, il ne s’agit pas des dernières nouveautés mais « de titres de belle notoriété tels que Ocean 12 ou Da Vinci Code », précise Alice Holzman, directrice marketing chez Orange France. De la VOD intégrée au forfait qui bouscule les offres de paiement à la demande (entre 2 et 5 euros généralement par film) des concurrents. Et Star propose également en standard un enregistreur numérique de 80 giga (une offre 160 Go est néanmoins proposée pour ceux qui ne se satisferaient pas des 40 heures, environ, d’enregistrement vidéo permis).

Cette offre VOD, qui s’inscrit en complément des bouquets de chaînes payantes et TNT, devrait profiter à plus de 3,5 millions (sur 8 millions environ) de clients ADSL Orange bénéficiant d’une bande passante suffisamment large pour supporter les flux vidéo. L’offre audiovisuelle s’inscrit donc plus que jamais dans les axes de levier de croissance de l’opérateur historique. Ainsi le nombre de clients ayant souscrit une offre de télévision payante a doublé entre 2009 et 2010 pour se fixer aujourd’hui à 1,5 million de foyers. Une expérience qu’Orange entend prolonger sur tous les écrans, notamment mobiles avec la démocratisation des smartphones et l’émergence des tablettes à travers des applications et forfaits permettant au consommateur de « retrouver ses contenus personnels et public sur tous les supports ». Souligne la responsable. Ainsi une application dédiée propose l’accès au bouquet CinéSérie sur les terminaux Android, l’iPhone et l’iPad.

Orange entend également se distinguer par sa Livebox de deuxième génération par quelques caractéristiques intéressantes. L’évolutivité du disque dur (extractible) d’abord mais aussi la présence de deux interrupteurs. Le premier coupe l’alimentation générale de la Livebox (pertinent lors de période d’absence prologée au foyer). Le second coupe le signal wifi (sans avoir à passer par l’interface logicielle du routeur). Ce qui permet de contrôler l’accès sans fil des portables du foyer (et modérer l’usage d’Internet des enfants et adolescent). De plus, « la coupure du wifi permet d’économiser jusqu’à 30 % de la consommation de la Livebox », souligne Alice Holzman. Un bon point pour l’environnement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur