Orange lance MusiLine, une webradio gratuite, communautaire et personnalisable

Régulations

L’opérateur s’est associé à Lagardère Active qui renforce ainsi sa présence sur la Toile

Toujours plus de services ! Les fournisseurs d’accès à Internet multiplient les contenus et les services afin de se démarquer de leurs concurrents : musique illimitée, VOD au forfait… tout est bon pour attirer le chaland. Aujourd’hui, Orange, premier FAI français annonce une nouvelle initiative avec MusiLine, histoire de venir concurrencer les offres de musique illimitée de ses concurrents.

Il s’agit en fait d’une sorte de Webradio gratuite, personnalisable et communautaire un peu à la manière de Deezer ou last.fm. Cette offre est pour le moment réservée en exclusivité aux clients de la filiale de France Télécom.

MusiLine offre plusieurs niveaux de services. C’est d’abord un service qui permet d’écouter gratuitement en streaming (encodage 128 Kbits) des contenus audios (pas de téléchargement, pas de stockage du fichier). Ce flux est ensuite personnalisable en fonction de critères, MusiLine “lance alors le programme musical adapté en diffusant les titres liés à l’univers choisi”.

L’utilisateur peut aussi créer des listes illimitées de lectures disponibles en ligne depuis n’importe quel poste connecté (PC ou mobile). Enfin, ces play-lists sont partageables au sein de la communauté de l’utilisateur et du service.

Par ailleurs, une rubrique permet d’accéder à des informations sur l’artiste pendant la lecture et il est possible d’acheter le titre écouté via un lien ‘Jukebox’ qui renvoie vers la plate-forme de téléchargement d’Orange.

Pour MusiLine, Orange ne s’est pas associé à une Major mais à Lagardère Active qui exploite notamment des radios et des chaînes de TV musicales (MCM…).“A ce titre, il apporte à Orange un savoir-faire sur l’édition de flux musicaux et d’informations complémentaires (vie et actualité des artistes et des oeuvres notamment). MusiLine s’appuie aussi sur plus de 20 ans de savoir-faire de Lagardère Active en matière de programmation musicale”, peut-on lire dans un communiqué commun.

En fait MusiLine s’appuie sur la solution Yacast de Lagardère déjà présente sur les sites web des radios du groupe comme NRJ, Fun Radio, Skyrock, RTL 2, RTL et Nostalgie notamment.

Il s’agit d’une belle opportunité pour le géant de la communication qui multiplie actuellement les initiatives sur le Net. Avec cette association, il accède au portail d’Orange qui compte pas moins de 5,2 millions de visiteurs uniques par jour.

Par ailleurs, les revenus générés par la publicité, présente sur le service (la contre-partie logique de la gratuité) seront partagés entre les deux partenaires. Il s’agira de messages audios entre les morceaux et de bannières.

Reste à savoir si cette web radio 2.0 séduira les internautes, déjà sollicités par toute une série d’offres musicales sur le Net… Selon Orange, le service ouvert ce jeudi aurait enregistré 40.000 visites d’une durée moyenne d’une heure. Un bon début.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur