Orange lance son Google News

Cloud

24/24 actu est un service mettant à disposition de l’internaute les informations émanant des chaînes de TV, des stations de radios et de sites de presse en ligne

Le succès de Google News a donné des idées à Orange. L’opérateur annonce en effet le lancement en version bêta de 24/24 actu, un service proposant un moteur de recherche d’actualités émanant de plusieurs sources françaises d’informations. Mais contrairement à Google qui ne propose que des articles, le service d’Orange mettra à disposition des vidéos de journaux télévisés et des sons de radios calés au démarrage du sujet.

Il s’agit, à partir d’une interface unique, “de disposer immédiatement de l’ensemble des sources (TV, radio et presse en ligne) relatives au traitement d’un événement. (Le service) modifiera en profondeur l’acte de s’informer et permettra, dès la prise en main de 24/24 actu, de bénéficier d’un poste d’observation complet, afin de se forger sa propre opinion”, peut-on lire dans un communiqué de presse.

Comme Google News, 24/24 actu s’articule autour d’un moteur et d’une page d’accueil qui présentera une hiérarchie de l’actualité fondée à la fois sur la fraîcheur des traitements et leur fréquence. Six rubriques seront représentées : international, politique, société, économie, sport, culture.

Pour accéder à ces contenus, Orange a signé des partenariats avec de grands noms des médias français : TV (BFM TV, Euronews, France 24, LCP-AN, Public Sénat, TV5 Monde), radios (BFM, Europe 1, Radio France, RFI, RMC, RTL), presse en ligne (La Tribune, L’Équipe, L’Expansion, L’Express, Le Figaro, Le JDD, Le Monde, Le Parisien, Le Point, Les Échos, Libération, Paris-Match).

Il semble qu’Orange ait réussi à convaincre les éditeurs de presse de partager leurs contenus. Des éditeurs qui restaient jusqu’à aujourd’hui assez réticents à ce type de services. Car si les agrégateurs de news comme Google News créent du trafic sur les sites sources, ils ne versent rien aux éditeurs. Orange a-t-il trouvé un modèle économique acceptable par tous ? L’opérateur indique qu’à l’issue d’une première phase expérimentale, l’objectif est de trouver un modèle économique satisfaisant pour l’ensemble des partenaires.

Techniquement, l’agrégateur a été développé au sein des équipes d’Orange Labs et s’appuie sur un ensemble de technologies automatisées permettant d’indexer des contenus vidéos, audios et textes, puis de les regrouper par sujet d’actualité, et de les hiérarchiser.

L’indexation repose sur la capture des contenus (vidéo ou audio) et sur la constitution de métadonnées (informations envoyées par le média, captées sur le web, acquises au travers des sous-titres). Grâce à ces mêmes métadonnées et à la détection automatique des changements de plan, les vidéos peuvent être chapitrées avec accès direct au bon sujet, épargnant à l’internaute le visionnage intégral d’une vidéo avant d’arriver à la partie qui l’intéresse, explique l’opérateur.

24/24 actu sera ouvert en mode bêta à partir du 15 avril 2009 aux utilisateurs disposant d’une invitation (reçue par parrainage ou par demande sur le site). Il sera ouvert en France à l’ensemble des internautes dans les prochains mois. Une extension à d’autres pays pourrait être envisagée par la suite.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur