Orange lance son offre de vidéo sur mobiles

Régulations

‘Orange World Video’ s’articule autour de six thématiques allant de l’information à la mode

Nous vous dévoilions l’info en janvier dernier: elle est confirmée. Aujourd’hui Orange annonce le lancement officiel de ses services de vidéo sur mobiles baptisés “Orange World Video”.

L’opérateur va donc proposer à ses abonnés “Orange World” (services multimédias mobiles), des contenus vidéos payants (sous forme de clips) visibles sur leur combiné GPRS en streaming. Ces contenus s’organisent autour de six thématiques. L’actualité : flash info, mini journal, bulletins météo, ? Le sport : journal quotidien, résumés et quasi-directs des matchs de la L1 Orange, résumé des matchs du Top 16, interviews de sportifs, couverture des plus grands événements sportifs (Paris-Roubaix, Roland-Garros, Euro 2004 et Le Tour de France). La musique : nombreux clips musicaux, journal de la musique, interviews d’artistes et partenariats avec Air et Passy. Le cinéma: bandes-annonces de films, la chronique d’Elisabeth Quin, journal des sorties, l’actualité du Festival de Cannes et partenariat avec Shrek2. L’humour: pubs insolites, sketchs et gags. La mode: extraits de défilés de mode, séances photos. Des contenus érotiques devraient également être prochainement disponibles selon l’opérateur. “Orange World Vidéo” est aujourd’hui accessible sur plusieurs téléphones mobiles : Sony Ericsson P800, SPV, SPVE100 et SPVE200. Cette gamme sera progressivement étendue vers d’autres mobiles comme le Nokia 6600, le Sony Ericsson P900, le Motorola MPX220 ou le SAGEM My S-7. Gratuits lors du lancement, ces contenus seront évidemment payants par la suite. Deux formules ont été adoptées par la filiale de France Télécom: -à l’acte : de 0,30 à 1 euro pour regarder à volonté un vidéo clip aux choix. – au forfait avec deux formules pass : à partir de 1 euro pour consulter à volonté pendant 24 heures tous types de vidéo clips, et à partir de 5 euros pour 1 mois de consultation illimitée. Des tarifs suffisamment attractifs pour séduire la cible principale de ces services, à savoir les jeunes. Orange, et tous les opérateurs mobiles, misent énormément sur ce type de services pour dynamiser le secteur, notamment à l’aube de la 3G (UMTS). En effet, face à une quasi-saturation du marché, il s’agit d’augmenter régulièrement la facture moyenne de l’abonné avec milles et uns services multimédias surtaxés. La vidéo est souvent considérée comme la “killer application” de la 3G. A condition que les contenus soient à la hauteur. Et que les utilisateurs passent le cap. Car si les mobiles multimédias se vendent bien, l’échange de données ne décolle pas encore. Avec Alcatel

Orange a confié à Alcatel la maîtrise d’?uvre de l’intégration clé en main ainsi que de l’hébergement de la solution complète de streaming vidéo.

La solution Alcatel intègre le serveur de streaming vidéo de PacketVideo Network Solutions, filiale à 100% d’Alcatel, le système de gestion de vidéo à la demande en temps réel d’AtomiZ, et la plate-forme d’hébergement audio-vidéo de CVF, filiale de France Télécom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur