Orange lance son service ?Push to Talk’

Régulations

Le bon vieux ‘talkie-walkie’ adapté à la téléphonie mobile professionnelle. Ce service fait un tabac aux Etats-Unis

Faire du neuf avec du vieux. C’est le principe de ?Push to Talk’ annoncé depuis quelque temps et lancé aujourd’hui par Orange. Il s’agit d’un service de ‘talkie-walkie’ utilisant le réseau GSM.

Explications. “Talk Now” permet à partir de son mobile de rentrer directement en conversation avec une liste de correspondants pré-défini. Le service permet à la fois une conversation One-to-One, à la manière d’un Talkie-Walkie mais surtout One-to-Many (appels de groupe), comme dans la PMR (radiocoms professionnelles pour des flottes de mobiles). On imagine l’intérêt de la chose pour des chefs de chantiers ou toutes les professions qui exigent des travaux coordonnés. Pour parler, il suffit de presser une touche et tous les contacts entendent le message. Pour écouter ses correspondants, il n’y a qu’à relâcher cette touche. Il n’y a donc plus de numéros à composer, plus de contacts à appeler les uns après les autres. L’avantage par rapport à un mobile classique est certain. L’établissement de l’appel est quasi instantané : la mise en relation serait rapide. L’appel est automatiquement décroché sur le haut-parleur du mobile. L’utilisateur a la possibilité de faire connaître sa disponibilité à recevoir des appels Talk Now, de la modifier en temps réel, et de connaître celle de ses collaborateurs, grâce à de petites icônes affichées sur l’écran de son mobile. Talk Now permet d’appeler jusqu’à 30 collaborateurs en même temps: -soit en utilisant des groupes d’appel créés par l’utilisateur directement sur son mobile ou via le service client Orange, -soit en sélectionnant plusieurs contacts individuels afin de créer un groupe ad hoc. Enfin, grâce à la fonction Conférence instantanée, l’utilisateur peut transformer son appel Talk Now en conférence téléphonique classique autorisant ainsi tous les interlocuteurs à parler simultanément. Cette solution est prioritairement destinée aux entreprises qui souhaitent améliorer leur “team-management”. Orange propose deux offres commerciales pour les entreprises. Talk Now Business, une offre ?découverte’ qui comprend l’abonnement mensuel gratuit, l’appel Talk Now vers une seule personne à 0,12 euro HT /min et l’appel de groupe à 0,08 euro HT/min/appel. Bref, pas forcement économique. Une seconde offre, baptisée Talk Now Team intéressera les entreprises déjà convaincues: un abonnement à 23 euros HT par mois et la gratuité des communications, qu’ils soient individuels ou de groupe. Côté terminal, seul le Treo 600 de Palm One est actuellement compatible. Il est commercialisé à 339 euros HT. Mais des terminaux vendus entre 20 et 60 euros, de Sagem, Alcatel ou LG, feront leur apparition en novembre. Orange qui avait commencé à communiquer autour de ce service il y a presque un an se contente donc d’abord d’un lancement professionnel. L’opérateur table sur un million d’utilisateurs après un an de mise en service: d’abord en Europe puis dans dix autres pays. Ils seront majoritairement professionnels mais aussi à terme, grand public. On imagine bien les jeunes s’approprier ce service à la manière du chat sur PC. “Je suis convaincu qu’on va faire un carton sur les jeunes”, expliquait en janvier dernier Didier Quillot, directeur général d’Orange. Aux Etats-Unis, les services similaires de “Push-to-Talk” rencontrent un énorme succès (12 millions d’utilisateurs pour le service de Nextel). Chez Orange, on indique qu’un lancement grand public pourrait avoir lieu à la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur