Orange lance une offre par satellite pour les exclus du DSL

Régulations

Elle permet pour 34,90 euros par mois d’accéder au (presque) haut débit pour tous voulu par le gouvernement

En octobre dernier, Eric Besson, secrétaire d’Etat aux nouvelles technologies rendait son plan France Numérique 2012. En tête de ses priorités : la réduction de la fracture numérique.

Rappelons que 2% de la population française est exclue du haut débit. Ce taux représente de 1 à 2 millions de Français. Pour réduire cette fameuse fracture numérique, le plan envisage divers scénarios.

Il s’agit en premier lieu de créer un Service Universel du haut débit qui permettra à “Chaque Français, où qu’il habite, de bénéficier d’un droit à l’accès à internet haut débit opposable à des opérateurs clairement identifiés”a déclaré le secrétaire d’Etat.

Concrètement, un appel à candidature a été lancé pour la fourniture d’une prestation d’accès universel à Internet haut débit, à compter de janvier 2010. Les opérateurs seront invités à proposer des offres garantissant à l’ensemble des Français, où qu’ils habitent, un accès à Internet haut débit (>512 kbit/s), à un tarif abordable, inférieur à 35 euros/mois. Le débit minimal et le tarif maximal seront actualisés tous les ans.

Ce lundi, Orange est le premier à formuler une offre dans ce sens. Avec sa filiale NordNet, l’opérateur historique lance un nouveau Pack Internet Satellite pour 34,90 euros par mois, parabole incluse.

“Cette solution de connexion Haut-Débit bidirectionnelle par satellite permet à tous les habitants de France métropolitaine de se connecter à internet haut débit pour moins de 35 euros par mois, répondant ainsi à l’action n°1 du Plan France numérique 2012. Après le succès du Plan Haut Débit pour tous de France Télécom qui avait déjà placé la France au 1er rang européen avec 98,4% de la population éligible à l’ADSL, le Pack Internet Satellite permet aujourd’hui d’atteindre 100% de couverture.”, annonce triomphalement le groupe dans un communiqué.

Haut débit, c’est vite dit. Car si l’abonnement inclut le prêt d’une antenne parabolique et d’un routeur Wi-Fi, il donne accès à un débit maximum de 2Mb/s. Peux-t-on parler alors de haut débit ?

Par ailleurs, l’offre est bridée puisque les téléchargements seront limités à 2Go de données par mois. Un sacré retour en arrière qui risque d’irriter une fois encore les exclus du DSL, affamés devant les pubs des FAI qui promettent un débit illimité de 20 MB/s, la VoIP, la télévision, le tout pour moins de 30 euros par mois…

D’autres souligneront que c’est mieux que rien. D’ailleurs, Orange précise que courant 2009, l’ensemble de la gamme sera enrichi d’options permettant de profiter de la téléphonie par Internet (VoIP) et de recevoir les chaînes de télévision (bouquet gratuit des 19 chaînes de la TNT).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur