Orange met son 'Point Visio' au service de la Justice

Régulations

Le partenariat signé par Rachida Dati, ministre de la Justice et Didier Lombard p-dg de France Télécom, confirme l’effort entrepris par l’administration pour faire entrer les TIC dans les moeurs

La rénovation du système judiciaire passe nécessairement par le numérique. Un partenariat signé entre le ministère de la Justice et France Telecom donne le point de départ à une opération d’un nouveau genre. Le Point visio-public, vise ainsi à assurer un accès à la justice à distance.

Explications. Le Point visio-public, réalisé par Orange Labs, est une borne électronique d’accueil administratif destiné à faciliter l’accès aux informations judiciaires. Le guichet connecté à Internet se compose d’un écran, d’une imprimante, d’un scanner ainsi que d’une caméra. L’usager peut entamer des démarches, recevoir, envoyer, signer des documents et consulter des informations en temps réel. Les réponses, accompagnés du son et de l’image, sont fournies par un interlocuteur (un agent de l’administration) par le biais de la visiophonie.

Le dispositif doit permettre un accès plus large à l’information ainsi qu’un gain de temps substantiel. N’oublions pas que la Justice française croule sous les retards, notamment à cause du manque de greffiers.

« Via cet échange en temps réel, fondé sur la relation humaine, les démarches administratives sont simplifiées et les déplacements inutiles et fastidieux évités. Le conseiller du service public pilote depuis son poste l’ensemble des démarches et des fonctions de mise en relation », explique France Télécom.

Salué par la Commission européenne et la direction générale de la modernisation de l’Etat pour son utilisation dans la région Auvergne, le nouveau dispositif pour le moment au stade expérimental, pourrait, en cas de réussite, être appelé à se multiplier sur l’ensemble du territoire.

L’initiative complète un ensemble de mesures présentées par le gouvernement dans le cadre de la modernisation de l’Etat. Rappelons que l’administration française nationale, territoriale et communale déploie depuis quelques mois déjà des mesures destinées à optimiser l’accès aux services publics. La télédéclaration des revenus et la demande d’actes de naissance en ligne font, dans ce secteur, office de mesures phare.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur