Orange publie ses objectifs: ambitieux!

Cloud

L’opérateur mobile annonce des performances en hausse et rejoindra l’alliance conclue entre TIM, Telefonica et T-Mobile

C’est la première fois que la filiale mobile de France Télécom annonce ses objectifs. Il faut dire que les prévisions sont plutôt très positives, d’où l’effort de communication du groupe.

Orange prévoit ainsi une hausse de 15 à 17% par an de son Ebitda (résultat d’exploitation avant amortissements) entre 2003 et 2005. L’entreprise dit également viser une hausse de 40 à 45% de sa capacité d’autofinancement (ou “free cash flow” opérationnel) d’ici à 2005, générant ainsi un flux cumulé de 14 milliards d’euros sur la période 2003-2005. Les voyants sont donc au vert. Le groupe estime être sur la bonne voie pour atteindre cette année son objectif de croissance de 5%. Il prévoit également d’accélérer cette croissance au cours des deux prochaines années et de générer un Ebitda d’au moins 6,2 milliards d’euros en 2003. Néanmoins, Orange se donne deux ans pour décider de l’avenir de ses filiales aux Pays-Bas et au Danemark. Elles pourraient soit se développer par des acquisitions, soit être cédées -a expliqué mardi Solomon Trujillo, le nouveau d-g de l’opérateur mobile. Contrer Vodafone “Dans le cas du Danemark et des Pays-Bas (…) notre part de marché n’est pas au niveau où je souhaiterais la voir et elle ne génère pas le genre de retour sur investissement que j’aimerais constater”, a-t-il déclaré. Enfin, le groupe fait part de son intention de rejoindre l’alliance conclue par ses homologues italien, allemand et espagnol, confrontés au puissant groupe britannique Vodafone. Telecom Italia Mobile, Telefonica Moviles et T-Mobile ont annoncé en avril cette alliance qui doit leur permettre d’améliorer leurs services aux clients.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur