Orange se lance Cash dans le paiement NFC sans contact

MobilitéPoste de travail

Orange lance le premier service commercial de paiement sans contact NFC par smartphone en France. A Caen et Strasbourg dans l’immédiat. Sur l’ensemble du territoire courant 2014.

Le paiement mobile NFC depuis le smartphone va-t-il enfin s’imposer en France ? Orange y travaille. En partenariat avec Visa Europe, l’opérateur annonce le lancement, ce jeudi 13 février, de son service Orange Cash.

Orange Cash est une application à télécharger sur le smartphone compatible NFC (ce qui exclu les iPhone) qui transforme alors le terminal en carte de crédit sans contact. Les paiements d’articles inférieurs à 20 euros s’effectuent simplement en posant le téléphone sur la borne compatible NFC du commerçant. Les achats supérieurs à 20 euros requièrent la saisie d’un code confidentiel défini par l’utilisateur. Enfin, Orange Cash pourra générer des numéros temporaires de cartes bancaires pour les achats en ligne.

Des freins à l’usage

Selon Orange, le service est compatible quel que soit l’établissement bancaire du client, celui-ci alimentant son porte-monnaie électronique depuis sa carte bancaire. Pourtant, BNP Paribas, Crédit-Mutuel CIC, La Banque Postale et Société Générale sont aujourd’hui les seuls partenaires de l’opérateur sur le paiement mobile. De plus, pour une raison injustifiée, l’utilisateur devra se rendre dans une boutique Orange pour activer le service. Une contrainte qui risque d’en freiner l’usage. Ensuite, il faudra trouver les commerçants qui acceptent les paiements NFC… et espérer, pour des raisons de sécurité, que la communication entre les deux éléments soit bien chiffrée.

Autant de freins qu’Orange compte lever à coups de promotions. Aux commerçants, l’opérateur promet un service de géolocalisation des consommateurs afin d’envoyer sur leurs smartphones des promotions et autres alertes commerciales lorsqu’ils se trouvent à proximité de leurs magasins. Les utilisateurs, eux, seront motivés par l’attribution d’un crédit de 10 euros lors de l’activation de leur compte et de 25 euros supplémentaires à partir de 100 euros de paiements réalisés en NFC. Une opération qui coure jusqu’au 30 juin prochain. Et uniquement à Strasbourg et Caen, deux villes pilotes du paiement NFC en France, dans un premier temps. L’opérateur promet néanmoins qu’Orange Cash sera déployé sur l’ensemble du territoire dans le courant de l’année.

Essuyer les plâtres

En revanche, aucune annonce sur le paiement de particulier à particulier (P2P) évoqué en novembre dernier lors du Show Hello de Stéphane Richard, le PDG du groupe. Bref, si « le lancement d’Orange Cash à Caen et à Strasbourg concrétise la volonté d’Orange d’apporter un service innovant qui simplifie la vie quotidienne de nos clients et dynamise le commerce de proximité », souligne Delphine Ernotte, directrice exécutive d’Orange France, l’adoption massive de ce nouvel usage du smartphone devra surmonter un ensemble d’obstacles que les concurrents d’Orange n’ont pour l’heure pas décidé de faire tomber laissant ainsi à l’opérateur historique le soin d’essuyer les plâtres et un boulevard éventuel.

crédit photo © Cathy Excoffier – Orange


Lire également
Orange Business Services industrialise les services NFC
500 millions de smartphones NFC en 2014
Le NFC prêt pour le décollage


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur