Orange va équiper 900 hôtels en Wi-Fi

Régulations

La filiale mobile de France Télécom a signé un partenariat avec le groupe hôtelier Accor pour un large déploiement de l’Internet sans fil

Dans un communiqué commun, les deux groupes précisent qu’au moins 300 hôtels des différentes enseignes d’Accor (dont Sofitel, Mercure, Libertel et Formule 1) seront équipés dès la fin 2003.

France Télécom estime que cet accord fait d’Orange “l’acteur de référence du WiFi en France avec le plus large réseau de ‘Hot Spots’ (hôtels, aéroports, palais des congrès, etc.) déployé dès la fin de l’année 2003”. Moins coûteux que l’UMTS Le Wi-Fi permet d’accéder à Internet à partir d’un PC, d’un mobile ou d’un PDA à haut débit et sans fil. Il suffit pour cela de se trouver à quelques mètres d’une borne dédiée (“hot spot“). Le Wi-fi utilise les fréquences radio dont certaines étaient jusqu’à présent utilisées par l’armée. Le rayon d’action du Wi-fi est faible (150 mètres environ, il est donc destiné à des endroits fermés ou à des lieux public). En revanche, son débit est très important: 10 fois celui de l’ADSL et 34 fois celui de l’UMTS. De plus, il est beaucoup, beaucoup moins cher à déployer. Orange a déjà fait part de ses ambitions dans ce secteur en annonçant une série d’offres commerciales dédiées. L’opérateur vise à l’horizon 2007 la mise en place de 7.000 “hot spots“. Quant à SFR, l’opérateur compte déployer des points d’accès dans les gares, les aéroports, les universités, les hôtels et les restaurants. A l’heure actuelle, SFR expérimente le Wi-Fi dans la ville de Courbevoie et, avec la SNCF, à la Gare du Nord de Paris.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur