Orange veut élargir son horizon

OperateursRéseaux
coucher lever de soleil (crédit photo © spirit of america - shutterstock)

Orange veut profiter de la popularité de sa marque dans le monde pour investir de nouveaux marchés avec des activités de e-commerce, principalement.

France Télécom annonce la création d’Orange Horizon, une nouvelle filiale chargée d’étudier et développer les marchés potentiels grands publics à l’international où l’opérateur n’est pas encore présent. L’objectif de la démarche étant de générer de nouvelles sources de revenus en périmètre de son activité d’opérateur et sans nécessiter d’énormes investissements.

Parmi les projets potentiels, le groupe évoque les boutiques en ligne, et/ou physiques, spécialisées dans la vente d’équipements télécoms ou de minutes de communication, le développement d’offres flexibles destinées aux voyageurs, ou encore le lancement d’une activité d’opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO).

Démarrage en Afrique du Sud et Italie

Les premiers projets se concrétisent en Afrique du Sud avec l’ouverture d’un site de e-commerce en terminaux et accessoires. Le magasin numérique est enrichi d’un site local d’informations. Deux ouvertures qui coïncident avec le début du tournoi de football panafricain de la Coupe d’Afrique des Nations Orange, Afrique du Sud 2013, dans le cadre duquel joueront six des pays où Orange est déjà présent. Une belle vitrine médiatique pour l’opérateur.

Ce dernier a également ouvert un autre site de e-commerce, en Italie où la marque jouit déjà d’une certaine réputation, selon l’intéressé. Grâce à sa proximité avec la France ?

Élargir les sources de revenus

La démarche d’Orange vise à élargir ses sources de revenus grâce au e-commerce essentiellement, mais aussi par des services d’assistance à ses clients en voyage, d’exploitation des contenus de Deezer et Dailymotion (dont le groupe acquerra 100% du capital dans l’année). Activités qui pourraient glisser vers la commercialisation d’offres data en Wifi ou VoIP, voire de MVNO dans certains pays.

Autrement dit, une stratégie d’implantation en douceur sur de nouveaux marchés qui pourrait, à terme, ouvrir des opportunités d’exploitation de réseaux nationaux à l’étranger pour l’opérateur.

Un potentiel énorme

Le potentiel est énorme. Orange ne couvre « que » 10% de la population mondiale. Le groupe regardera dans un premier temps sur ses marchés de proximité, Europe et Afrique principalement, avant de se pencher sur l’Amérique du Sud où il exerce quelques activités liées aux contenus à travers le portail StarMedia, notamment.

« Orange Horizons est un projet excitant qui fait partie intégrante de la stratégie du groupe, Conquêtes 2015, se réjouit Elie Girard, directeur exécutif Stratégie et Développement international. Il y a actuellement beaucoup de pays où Orange est déjà très connu sans être présent en tant qu’opérateur […]. Nous pensons qu’il y a là un potentiel pour générer de nouvelles sources de revenus en tirant parti du rayonnement de la marque pour proposer des offres grand public très simples. »


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Dix questions sur Orange-France Télécom


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur