Pour gérer vos consentements :

OS alternatifs : ReactOS pour les workloads Win32

ReactOS est né d’une idée un peu folle : recréer un système d’’exploitation de type Windows NT, en Open Source. Ici, l’objectif n’est pas seulement de reprendre les travaux issus du projet Wine (qui apporte la compatibilité Win16/32/64 à Linux), mais d’aller plus loin. En permettant par exemple de réutiliser des pilotes Windows. Ou encore en proposant des sous-systèmes alternatifs (OS/2, Posix, DOS, etc.).

Open Source, ReactOS est aussi léger : 96 Mo de RAM et 500 Mo de disque dur seront suffisants pour l’utiliser. Une cible de choix donc pour déployer des applicatifs Windows 32 bits dans des machines virtuelles. Et économiser ainsi en frais de licences.

Une offre de plus en plus convaincante

Dans sa dernière version de test, ReactOS est devenu suffisamment stable pour fonctionner sans écueil majeur sur une longue période. Du moins au sein de machines virtuelles. Des builds pour Qemu, VMware et VirtualBox sont proposées directement sur le site du projet.

La compatibilité avec les applicatifs Win32 n’est pas encore parfaite. Mais chaque étape permet maintenant de valider le fonctionnement de dizaines de nouveaux logiciels. Dernièrement, le lancement de Word 2010 et Excel 2010 est ainsi devenu possible.

Des efforts sont également en cours afin de mieux supporter le système de fichiers NTFS et les périphériques USB 3.0.

À lire aussi :

OS alternatifs : Minix3, pour l’embarqué durci
Une première mise à jour pour l’OS Debian 9 « Stretch »
Des fonctionnalités éliminées dans Windows 10 Fall Creators Update

Recent Posts

Cloud : 4 points à retenir du rapport Aryaka

Adoption cloud, espace de travail hybride, convergence réseau et cybersécurité… La migration monte en puissance.

1 jour ago

Automatisation et emploi : pourquoi l’Europe peut mieux faire

Impactés par l'automatisation, 12 millions d'emplois seraient détruits dans 5 pays d'Europe, d'ici 2040. La…

1 jour ago

Green IT : 10 chiffres sur l’empreinte écologique

L'ADEME et l'Arcep ont remis au Gouvernement leur rapport sur l'empreinte environnementale du numérique en…

1 jour ago

Cisco : 4 certifications qui rapportent

Dans les technologies et les réseaux, une expertise certifiée peut faire la différence. Les certifications…

2 jours ago

WeTransfer vers une valorisation de 716 millions €

Le service de transfert et de stockage de fichiers WeTransfer sera évalué entre 629 et…

2 jours ago

Threat intelligence : VirusTotal tente de valoriser les IoC

VirusTotal (plate-forme de renseignement sur les menaces) a récemment introduit le principe des « collections…

2 jours ago