Osiatis ne goûte pas la cuisine maison

Réseaux

Les entreprises françaises gèrent peu- ou mal- leur système d’information, d’après une étude d’IDC. La faute à la cuisine maison ?

La majorité des entreprises et des administrations françaises régissent leur service informatique dans le « chaos ». Telle est l’une des conclusions martelée par IDC à propos de l’immaturité qui régnerait encore dans la gestion des systèmes d’information en France… Cette étude, pas tout à fait innocente (commanditée par Osiatis, qui vit de l’infogérance), attribue cette piètre notation aux lacunes des méthodes d’administration en cours. D’après les réponses de 170 directeurs de systèmes d’information, plus de la moitié des entreprises et des administrations ne seraient pas en mesure de ”

gérer correctement” les incidents ou changements ou mises à jour. Néanmoins, un constat rassurant: plus vaste est le parc informatique d’une société, plus performante en est son administration. Le secteur commercial à la traîne Par ailleurs, les entreprises se comportent différemment selon leur secteur d’activité : la finance se distingue surtout dans la gestion des configurations. L’industrie obtient des résultats relativement homogènes sur l’ensemble des processus (gestion des incidents, des mises à jour de configurations et des mises en production). A la traîne, le commerce, qui ne maîtriserait, réellement bien, aucune des missions! Or, aujourd’hui 56% des entreprises françaises gèrent les actifs de leur système d’information avec des outils ‘maison’. Avec des résultats globalement “peu matures“. Les entreprises britanniques, elles, seraient toutes (?!) à l’heure d’ITIL, un référentiel dont les trois-quart du panel d’IDC n’ont jamais entendu parler (lire nos articles en référence). Or, 8% des entreprises qui ont adopté ce référentiel se disent très satisfaites. Bref, en visant cette moitié des entreprises qui se sont concocté un référentiel maison et les 13% qui n’en exploitent aucun, Osiatis (1.200 collaborateurs) ne manquera pas d’embaucher des commerciaux pour diffuser ses bonnes pratiques!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur