Pour gérer vos consentements :

Outils de collaboration : le grand bond des entreprises

La généralisation du travail à distance opérée en 2020 pour relever les défis posés par la pandémie de Covid-19 a dopé la vente et l’usage d’outils de collaboration.  Leur diffusion a augmenté de 24 points depuis 2019, selon une enquête* du cabinet Gartner menée auprès de 10 080 professionnels.

Ils étaient 55% en 2019, ils sont 79% en 2021 à déclarer utiliser des solutions de collaboration. Les répondants s’appuient également davantage sur des outils de stockage/partage de fichiers/données (+10 points à 74%) et de messagerie mobile en temps réel (+5 points à 80%).

Lorsqu’il est question de « collaborer », les solutions de visio et audioconférence sont très demandées. Les réunions à distance prenant l’avantage sur les réunions en présentiel. Gartner prévoit même que, d’ici 2024, seules 25% des réunions d’entreprise se dérouleront en présentiel.

Qui profite le plus de la bascule vers le travail hybride (télétravail et au bureau) ?

Microsoft et Zoom caracolent

Selon une autre société d’études (IDC), le marché des applications de collaboration a atteint 22,6 milliards de dollars (+33%) l’an dernier. 2020 a ainsi été la 5e année consécutive d’une croissance à deux chiffres (la plus élevée sur la période). Cinq fournisseurs, tous américains – Microsoft, Google, Zoom, Cisco et Slack – ont représenté 64% du marché en valeur. Et la dynamique se poursuit.

Un même fournisseur, Microsoft, double sa base d’abonnés dans les seules communications unifiées en tant que service (UcaaS) tous les six mois (source : Synergy Research Group).

« Les adopteurs précoces – particuliers et entreprises – ont intégré les applications collaboratives bien avant la pandémie. Mais, le marché a attiré au cours du seul premier semestre 2020, autant de nouveaux utilisateurs qu’en cinq ans », a déclaré Wayne Kurtzman, directeur de recherche chez IDC.

Le marché profite aussi de l’intégration avancée avec des applications tierces et des progrès de l’intelligence artificielle (IA). Selon les prévisions de la société d’analystes : « l’évolution rapide des fonctionnalités, la nécessité de travailler ensemble depuis n’importe où et une demande toujours croissante feront des applications collaboratives un marché de 50,7 milliards de dollars d’ici 2025. »

*10 080 dirigeants et employés de moyennes et grandes entreprises ont été interrogés aux États-Unis, en Europe et dans la région Asie-Pacifique. Source : « The Gartner 2021 Digital Worker Experience Survey ».

(crédit photo via pexels)

Recent Posts

Cloud : ce que l’alliance Euclidia demande à l’Europe

Pour Euclidia, la cybersécurité ne peut être l'unique réponse aux objectifs de confiance dans le…

6 heures ago

NegaOctet se concrétise : quels seront ses premiers usages ?

Le projet « green IT » NegaOctet a officiellement produit ses premiers livrables exploitables. Que…

12 heures ago

Nobelium : un parfum de SolarWinds en France

L'ANSSI attire l'attention sur des campagnes de phishing sévissant en France. Elle les attribue à…

14 heures ago

Hyperconvergence logicielle : la question du rapport qualité-prix

Les offres d'hyperconvergence logicielle dont le Magic Quadrant distingue l'exhaustivité n'apparaissent pas forcément comme les…

15 heures ago

Cinov Numérique : Emmanuelle Roux succède à Alain Assouline

Elue présidente de Cinov Numérique, Emmanuelle Roux affirme le rôle clé des PME de l'IT…

15 heures ago

AWS : une stratégie mainframe qui passe par Micro Focus

AWS lance, en phase expérimentale, un kit de migration mainframe-cloud qui repose sur des outils…

2 jours ago