Outsourcing : le lobby indien avance à découvert

Régulations

AMD cède aux sirènes de l’outsourcing en Inde, dont le comité d’action politique s’affiche ouvertement aux Etats-Unis

Qui sont les membres du Congrès américain qui adhèrent au lobby pro Inde et à son comité d’action politique, le ‘

India-US Political Action Committee‘ ? Loin des pratiques politiques de la vielle Europe, c’est une partie de l’Amérique qui s’affiche sur le site du comité : http://www.indiapac.us/caucus.html. Avec, entre autres supporters, les noms des 132 membres du Congrès américain qui se déclarent favorables à l’outsourcing vers l’Inde. 92 démocrates et 40 républicains. Et le lobbying se révèle efficace, à l’image d’AMD qui recherchait depuis plusieurs mois son partenaire Indien en externalisation parmi trois candidats jugés sérieux. Il qui vient, semble-t-il, de le trouver. Quant à HP, huit cents postes de cadres devraient être rapidement supprimés, suite aux accords avec des sociétés de développement et de maintenance indiennes. Le groupe s’est engagé depuis quelque temps, lui aussi, sur la voie de l’outsourcing, pour les lignes de produits issues de Compaq et plus particulièrement de DEC (Digital Equipment)- marques aujourd’hui disparues.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur