Infrastructure Cloud : un nouveau Load Balancer chez OVH

CloudRéseauxSécurité
Infrastructure-Cloud-nouveau-Load-Balancer-OVH

A partir de technos open source, le nouveau Load Balancer d’OVH offre plus de souplesse pour bâtir des infrastructures très haute disponibilité dans le cloud.

OVH est conscient que la répartition des charges est au cœur de toute infrastructure Cloud.

Le « Load Balancer » joue un rôle critique dans les capacités de montée en charge des solutions hébergées, mais aussi dans la gestion des attaques externes et des incidents sur une instance d’un service ou sur un des serveurs de l’infrastructure.

Autrement dit, le Load Balancer est l’une des clés de voute de la haute disponibilité des sites Web, marketplaces et autres services bâtis par les entreprises et hébergés dans les clouds comme celui d’OVH.

Le spécialiste des services numériques pour les entreprises (cloud, hébergement Web, télécoms…) annonce la disponibilité d’un nouveau Load Balancer s’appuyant sur deux solutions open source afin d’offrir la méthode de répartition des charges la plus adaptée en fonction des besoins et du type de trafic (http, flux multimédias, etc.).

Il vient en remplacement de l’ancien Load Balancer IP et offre bien plus de souplesse dans les différents scénarios envisageables.

Ce nouveau Load Balancer combine HAProxy pour les flux TCP, HTTP et HTTPS, mais aussi l’incontournable Nginx pour les flux UDP.

Cet « OVH Load Balancer » élimine les temps d’indisponibilité en détectant automatiquement les serveurs en rade et en redirigeant le trafic vers un autre serveur (ce qui simplifie également les phases de maintenance), assume des montées en charge sans interruption de services et permet même de gérer la répartition entre des zones géographiques différentes.

« Nos clients ont besoin de flexibilité ; leurs infrastructures se redimensionnent au gré de leurs pics d’activité, rappelle Arnaud Jost, DevOps chez OVH.

Avec nos nouvelles offres de Load Balancers nous leur garantissons une solution simple et performante pour concevoir leurs architectures de manière résiliente… »”

Chez OVH, le premier Pack est accessible à partir de 19,99 euros par mois HT/mois avec une volumétrie de deux To par mois, des serveurs mutualisés et un SLA de 99,5% (sans GTR).

Avec des serveurs dédiés, l’offre, montée sur devis, propose 100 To, un SLA à 99,9% avec GTR de 30 minutes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur