OVH se prépare à ouvrir son premier datacenter nord-américain

Cloud

Le datacenter canadien d’OVH est actuellement en phase de test. 1000 clients peuvent ainsi profiter d’un serveur gratuit, jusqu’à cet été.

Le Français OVH poursuit son plan de conquête du continent nord-américain. La société met actuellement au point son datacenter canadien, situé à Beauharnois (Québec). Une première phase de test a été lancée. Elle permet de réunir un millier de testeurs, qui pourront essayer gratuitement un serveur jusqu’à fin juillet 2012, précise ITespresso.fr.

À terme, ce centre de données abritera 360 000 machines (« le plus important au monde », se targue OVH). Ensuite, une phase bêta « permettra à OVH.com d’atteindre la même qualité de prestation que dans les 16 autres pays où elle est implantée ». Le démarrage commercial est prévu pour août 2012.

Parallèlement, l’entreprise met en place un vaste réseau qui reliera les villes d’importance aux États-Unis et au Canada. Elle projette également de construire deux autres datacenters « pour couvrir l’ensemble du continent ».

Un projet freiné par les taxes françaises ?

En dehors de l’exploitation technique du datacenter d’OVH au Canada, OVH a récemment interpellé le Président de la République Nicolas Sarkozy à propos du cas de son directeur général Octave Klaba.

En charge de l’expansion nord-américaine, le fondateur du groupe de services IT serait bloqué en raison d’un souci de convention fiscale entre la France et le Canada. Envoyé à Montréal en octobre 2011, Octave Klaba devait organiser une expatriation prévue sur 24 mois. Mais, en raison de « l’exit tax », sa mission pourrait s’achever dès le mois de mai 2012 si aucune solution n’est trouvée avec l’administration fiscale.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur