OVH : un hébergement non virtualisé à 9,99 euros par mois

Régulations

À contre courant des offres actuelles, la gamme de serveurs privés RPS d’OVH fait le choix d’utiliser des serveurs physiques

Le service d’hébergement Real Private Server (RPS ou “serveur réellement privé”) d’OVH est tout à fait novateur. Afin de réduire les coûts, la machine ne dispose pas d’espace de stockage dédié. Elle se connecte sur un serveur SAN (Storage Area Network) de haute performance, accessible en iSCSI ou en NFS. Après le service Kimsufi, proposé à 19,99 euros HT par mois, et destiné à contrer les offres à bas coût des autres hébergeurs, OVH franchit une nouvelle étape avec RPS.

Le prix de l’hébergement débute ainsi à seulement 9,99 euros HT par mois, avec un processeur Intel Celeron, 512 Mo de mémoire DDR2 et 10 Go d’espace disque. La bande passante est de 100 Mbps. Au besoin, l’espace disque pourra être augmenté, par tranche de 10 Go (2 euros HT par tranche), dans la limite de 1 To. Une copie de sauvegarde des données est également possible (en NFS uniquement).

D’autres solutions seront disponibles courant avril. La première, à 24,99 euros HT par mois, offre un processeur Intel Pentium, 1 Go de mémoire et 20 Go d’espace disque. La seconde intègre un processeur Intel Core 2 Duo, 2 Go de mémoire et 30 Go d’espace disque. Elle sera facturée 39,99 euros HT par mois. Des offres de clustering sont également à l’étude.

Le centre d’hébergement de Roubaix accueille ce service, à raison de 96 serveurs RPS par baie. Un système de refroidissement liquide permet (selon OVH) de réduire la facture énergétique d’environ 30% face à une architecture classique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur