Pour gérer vos consentements :

Machine learning : OVHcloud lance AI Notebooks

OVHcloud ajoute la brique AI Notebooks à ses produits d’intelligence artificielle et d’apprentissage machine en tant que service.

AI Notebooks, dernier né de la gamme AI Tools, est un service entièrement géré par l’hébergeur et fournisseur cloud français. L’offre est conçue pour explorer et développer des modèles et les partager en équipe. Les data scientists et les développeurs sont ciblés.

L’ensemble s’appuie sur des standards ouverts et open source.

Jupyter et VS Code

Le service permet de déployer des notebooks dans des éditeurs de code Jupyter et VS Code associés à un framework, TensorFlow, PyTorch, MXNet ou encore Hugging Face.

Les notebooks sont lancés directement sur des ressources de calcul CPU et GPU. Et ce depuis l’espace client, une API ou en ligne de commande.

L’offre autorise l’importation de notebooks existants, créés sur des plateformes dédiées (Jupyter, Colab…) ou sur des plateformes de développement comme GitHub ou GitLab.

L’interface web d’AI Notebooks inclut un tableau de bord pour le suivi des notebooks, le lancement de nouvelles instances, la gestion des jeux de données, entre autres.

OVHcloud se charge de la gestion et de la sécurisation de l’infrastructure (son cloud européen) et des instances des notebooks.

Le paiement se fait à l’usage. En outre, pour chaque entraînement lancé, l’utilisateur paye à la minute les ressources de calcul utilisées selon leur durée de vie et le nombre de GPU alloués.

« Avec l’offre AI Notebooks qui vient compléter la gamme AI Tools », explique Thierry Souche, CTO du fournisseur, « OVHcloud propose aux équipes de data science un éventail complet de solutions techniques agiles s’adaptant, en temps réel et avec granularité, à leurs usages. »

AI Notebooks s’ajoute aux solutions orientées machine learning du catalogue, dont OVHcloud Object Storage, Apache Spark, AI Notebooks, AI Training et ML Serving.

(crédit photo © OVHcloudk)

Recent Posts

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

2 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

7 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

24 heures ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

24 heures ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago

Le W3C dit non à Google et Mozilla sur l’identité décentralisée

La spécification DID (Decentralized Identifiers) passera au stade de recommandation W3C début août, en dépit…

1 jour ago