Pour gérer vos consentements :
Categories: Business

OVHcloud ferme un deuxième datacenter à Strasbourg

Un redémarrage total des activités d’OVHcloud à Strasbourg d’ici à fin mars ? N’y comptez pas. Tout du moins sur la foi de la feuille de route de l’hébergeur. Elle compte désormais des échéances plus lointaines. Par exemple, le 5 avril. Objectif à cette date : rétablir l’accès en écriture aux services de stockage objet.

Pour l’accès en lecture, OVHcloud vise le 25 mars. Cela permettra aux clients Public Cloud d’accéder aux snapshots d’instances et aux backups de volumes. En tout cas à ceux qui ne se sont pas perdus avec l’incendie. La plupart de ces sauvegardes restent « sous enquête ». En l’état, seuls les snapshots manuels de volumes associés à la zone OpenStack SBG5 sont signalés comme « récupérables » sur la page de statut – dont la dernière mise à jour remonte à samedi après-midi.

Le sort du datacenter SBG1 est plus clair : il ne redémarrera pas. OVHcloud y avait rallumé quelques dizaines de baies vendredi. Mais dans la soirée, de la fumée s’est dégagée d’une des salles, où se trouvaient des batteries non utilisées. Probablement une conséquence à retardement de l’incendie du datacenter SBG2, en face duquel se trouvait cette salle.

SBG1 déménage

Le matériel hébergé dans SBG1 n’est pas perdu. OVHcloud compte en relocaliser une partie dans SBG4 et l’autre sur ses sites de Roubaix et de Gravelines.

  • Iront dans SBG4 les serveurs des salles 61A, 61D, 62A et 62D. OVHcloud vise un redémarrage entre le 26 et le 28 mars.
  • Ceux des salles 61E et 62E seront acheminés vers Roubaix et Gravelines… avec un point d’interrogation quant à la possibilité de les relancer (nettoyage nécessaire dans les ateliers de Croix).

Pour les six autres salles de SBG1, c’est grillé. En revanche, le redémarrage devrait pouvoir s’effectuer en totalité pour SBG3 comme pour SBG4.
Dans SBG3, près d’un tiers des 630 racks sont remis en service. Aucun voyant au vert pour SBG4, où l’alimentation a été coupée par précaution après le dégagement de fumée. Date de relance prévue : le 24 mars.

OVHcloud pleure son stockage archive

Parmi les services qui ont commencé à redémarrer, il y a les VPS. Tous sont rétablis allumés. Charge aux clients de les résilier s’ils en ont déjà pris d’autres.
Les snapshots manuels et les backups automatiques qui ne sont pas partis en fumée sont fonctionnels depuis ce dimanche. Mais il faudra attendre le 25 mars pour pouvoir y accéder, comme sur l’offre Public Cloud.

Du côté de cette dernière, les instances se récupèrent éteintes à partir de ce lundi. Même date pour les clusters Kubernetes managés. Si le service PCS (stockage objet) doit redémarrer, ce ne sera pas le cas pour PCA (archivage) : trop de données (32 %) se trouvaient dans feu SBG2.

Pour l’offre Hosted Private Cloud, OVHcloud vise là aussi le 25 mars pour rétablir la partie datastore qui se trouve sur SBG3. Même date pour les backups internes et managés, faits sur le même datacenter.

Illustration principale (datacenter Roubaix 2) © OVHcloud

Recent Posts

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

2 jours ago

Géolocalisation en entreprise : un suivi proportionné ?

Utilisés dans le cadre professionnel, smartphones et véhicules peuvent être géolocalisés par l'employeur. Qu'en pensent…

2 jours ago

Salesforce : avec Bret Taylor, Marc Benioff prépare sa succession

Promu co-CEO, Bret Taylor pilote avec Marc Benioff le prochain chapitre de Salesforce. Leurs mots…

3 jours ago

Data et cybersécurité : les métiers les plus mouvants du SI ?

Les métiers de la data et de la cybersécurité concentrent une part importante des évolutions…

3 jours ago

Teams Essentials : une réponse à la Commission européenne ?

Microsoft dégaine une offre qui permet d'accéder à Teams indépendamment de sa suite bureautique cloud.…

3 jours ago

« Convergences numériques 2022 » : le Cigref, Numeum et d’autres interpellent les présidentiables

Cigref, Numeum, Cinov, Afnum... L'industrie numérique française sert les rangs pour peser sur les programmes…

3 jours ago