OVHcloud : un levier souverain pour Google Cloud en Europe

Cloud
OVHcloud Google Cloud Europe

Pour développer son activité en Europe, Google Cloud mise sur sa plate-forme Anthos… et sur les infrastructures de partenaires, dont OVHcloud.

« Souveraineté », « confiance », « sécurité », « confidentialité »… OVHcloud et Google Cloud donnent le ton à l’heure d’officialiser un « partenariat stratégique ».

Les deux groupes communiquent davantage sur les tenants de cette alliance que sur ses aboutissants. On sait toutefois qu’il doit en résulter une offre qui alimentera le catalogue d’OVHcloud. Elle figurera dans la gamme Hosted Private Cloud (infrastructures dédiées). Avec un socle : Anthos.

 

Google Cloud a fait de cette plate-forme Kubernetes un pilier de sa démarche « open cloud ». Celle-ci induit une promesse : que les clients soient libres de sélectionner et de déplacer leurs applications. Elle implique notamment des API ouvertes. Et plus globalement une approche logicielle orientée open source.

Anthos au coeur de l’accord

À la tête de Google Cloud depuis maintenant deux ans, Thomas Kurian avait récemment fait part de sa volonté de « dialogue européen sur les solutions cloud ouvertes ». Le dirigeant avait, dans ce cadre, projeté une « extension significative des collaborations régionales ». Depuis lors, il a annoncé, entre autres, un ajout dans sa liste de MSP partenaires : T-Systems… justement allié depuis peu à OVHcloud sur l’initiative GAIA-X.

Autre affirmation de Thomas Kurian : 90 % des contrats de Google Cloud en Europe impliquent au moins un MSP ou un revendeur. Sur place figurent, parmi les « gros clients » ralliés cette année, BBVA, Carrefour, Deutsche Bank et Renault.

L’équipe dirigeante s’est renforcée en parallèle. Avec notamment la nomination de Daniel Holz (ex-patron de SAP Allemagne) à la tête de l’Europe du Nord. Ainsi que celle de Samuel Bonamigo (ancien de Salesforce et d’Oracle) à l’Europe du Sud. On aura aussi noté le recrutement de Laurence Lafont (transfuge de Microsoft) pour superviser les ventes à l’industrie dans la zone EMEA.

Photo d’illustration © Creatix – Fotolia

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT