P. Keryer (Alcatel-Lucent): «Permettre aux opérateurs d'ouvrir leurs réseaux aux acteurs du web»

Réseaux

Dans la droite ligne de sa nouvelle stratégie services, Alcatel-Lucent lance Application Exposure Suite pour permettre aux opérateurs de commercialiser leurs réseaux auprès des acteurs tiers. Le début d’un nouveau modèle économique pour le tout IP?

La transformation des réseaux vers le tout IP, l’amélioration des services et, in fine, l’évolution du modèle économique des opérateurs, constituent l’un des axes de développement mis en œuvre à travers la nouvelle stratégie d’Alcatel-Lucent présentée il y a un an par Ben Verwaayen lors de son arrivée à la tête de l’entreprise. Axe de développement qui vient de franchir une étape importante aujourd’hui avec la présentation de nouvelles solutions applicatives par l’équipementier.

« L’idée est de proposer une suite d’outils qui permettent à nos clients opérateurs d’ouvrir leur réseau à des tierces partie, qu’il soient entreprise, développeurs ou acteurs du web », explique Philippe Keryer, président du groupe Opérateurs d’Alcatel-Lucent. L’entreprise franco-américaine présente ainsi Application Exposure Suite, un ensemble de solutions qui « permet aux opérateurs d’ouvrir leur réseau dans quatre domaines : le contrôle, les contenus, les applications et les domaines de contexte ».

alcatellucentphilippekeryer.jpg

Schématiquement, ces outils permettront aux opérateurs de fournir un accès privilégiés à leurs abonnés vers les services d’un tiers sans nécessairement passer par des points de peering (points hauts du réseau). A l’inverse, les acteurs tiers pourront exploiter des données propres aux réseaux des opérateurs pour enrichir leurs propres services. Et, du même coup, de monnayer cette capacité de services aux tiers en question.

80 % du trafic échappe aux opérateurs

Cela passe notamment par l’optimisation du réseau et sa capacité à arbitrer entre transmission et stockage, par l’ouverture du réseau aux développeurs à partir d’API (mises en œuvre avec l’offre Open API Service ), d’ouvrir la plate-forme IMS (IP Multimedia Subsystem pour la convergence des réseaux et données vers le tout IP) vers l’extérieur, et bien sûr par l’accompagnement du client dans l’évolution de son réseau et de son modèle économique (proposé à travers l’offre d’intégration Transformation Services).

Concrètement, les tierces parties pourront accéder à des informations de géolocalisation des abonnés, aux données de facturations, à leur préférence de service, etc. Autant de données que les développeurs exploiteront dans des applications combinées de type mash-up. Une stratégie qu’Alcatel-Lucent inscrit dans le cadre de sa vision «Application Enablement».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur