P2P: Kazaa fait sa mue, avec du… téléphone

Régulations

La troisième version de la célèbre plate-forme de peer-to-peer est quasi prête. Principale nouveauté: l’intégration de Skype qui permet de téléphoner gratuitement en P2P

Régulièrement attaqué par l’industrie du disque, abandonné par une partie de ses adeptes, concurrencé par d’autres plate-formes d’échange, Kazaa se devait de réagir. Le logiciel de téléchargement et d’échange de fichiers de poste à poste (peer-to-peer) a beau attirer plus de 2 millions d’utilisateurs chaque jour, il vient de perdre sa place de leader mondial au profit d’eDonkey (voir notre article).

Sharman Networks annonce ainsi que la version 3.0 de Kazaa Media Desktop est prête à être lancée. Une version bêta est d’ores et déjà téléchargeable. Outre un nouveau design, la principale nouveauté est l’intégration de Skype, le très populaire logiciel de téléphone permettant d’établir des communications vocales gratuites en P2P et en VoIP (voix sur IP/Internet). Un casque et un micro suffisent, seule contrainte: le correspondant doit lui aussi utiliser le même logiciel. Développé par Niklas Zennström, qui n’est d’autre que le créateur de Kazaa, Skype a déjà séduit plus d’un million d’utilisateurs. Son intégration donnera une nouvelle dimension au P2P en général et à Kazaa en particulier. Car si les outils de chat existent dans les plate-formes d’échange, elles sont pour le moins limitées. Kazaa 3.0 permettra également d’envoyer un “lien magnet” par mail à l’un de ses correspondants qui permet le téléchargement direct des fichiers que vous partagez sur le réseau FastTrack de Kazaa. Pour autant, Kazaa reste un logiciel lourd et surtout truffé de spywares et autres adwares (logiciels espions et publicitaires) qui viennent empoisonner la vie des utilisateurs. Les plus malins attendront Kazaa Lite 3.0 la version pirate mais expurgée du logiciel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur