P2P: une étude contredit certains poncifs

Régulations

Une étude québecoise fait le point en détail sur la pratique du peer-to-peer dans le monde. Certaines conclusions étonneront

Qui sont les plus grands utilisateurs de peer-to-peer, autrement dit de Kazaa et de ses clones? Quels sont les fichiers les plus téléchargés? Quelle est l’ampleur du piratage dans la musique? Autant de questions que l’étude québécoise IT Innovations & Concepts menée par Digital Intelligence Centre passe en détail.

Première surprise: la musique n’est pas ce qui attire le plus les utilisateurs de ces ‘plates-formes‘. N’en déplaise à la RIIA, l’association des maisons de disque US qui multiplie les procès, les fichiers .Mp3 ne concernent que 13,9% du piratage. Ce sont en fait les films qui arrivent largement en tête avec 46% de la demande et c’est une surprise, les livres avec 20,4%! Viennent ensuite les jeux (la plupart pour PC) avec 10,7% de la demande. Désormais le cinéma est devenu la cible numéro un des pirates et les angoisses de l’industrie hollywoodienne sont justifiées… On trouve en effet à peu près tous les nouveaux films sur les réseaux de partage dont le succès augmente à mesure que le nombre d’abonnés haut-débit explose. Néanmoins il faut relativiser car, selon l’étude, une des premières catégories recherchées reste le porno avec 17% des requêtes… L’étude fait aussi le point sur l’origine des utilisateurs des plates-formes de P2P. Evidemment les américains sont largement en tête (50% des utilisateurs de Kazaa) devant les Suédois (!) grands pratiquants du haut-débit. Les Français sont, quant à eux, très loin derrière… Enfin, les auteurs se sont amusés à capturer le nombre de logiciels offerts au téléchargement à un moment précis (le 14 octobre à 18:00:00 EST). Le grand vainqueur : Microsoft Office XP, devant Photoshop 7.0, Nero 6 et Norton Antivirus 2004. Plus d’infos sur cette étude: Itic.ca


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur