Le PaaS de CloudBees sur un petit nuage

CloudLogicielsPAAS

Le modèle prôné par CloudBees pour son PaaS (JVM uniquement, public ou privé hébergé uniquement) semble faire des émules. Retour sur l’évolution de la société.

CloudBees et son PaaS Java connaissent un véritable décollage. La société ne communique pas ses résultats, mais annonce une croissance à trois chiffres au premier semestre 2013, que ce soit en chiffre d’affaires (+148%), en base client (+135%) ou encore en nombre de partenaires (+225%).

Un tiers des ventes se font en Europe, dont un tiers en France. Un succès dû au travail de l’équipe locale, qui a su multiplier les partenariats.

Et ce, toujours avec le même focus : proposer un PaaS centré sur la machine virtuelle Java… et tous ses langages de programmation associés. De quoi ravir la communauté, en particulier les fans de JBoss.

L’occasion pour nous de faire un point avec Sacha Labourey, fondateur et CEO de CloudBees (notre photo). « Nous nous différencions des autres offres, comme celle de Red Hat, sur le fait que nous ne sommes présents que sur le cloud public. »

Ce choix permet d’assurer une évolution continue de la plate-forme, puisque cette dernière est systématiquement opérée par CloudBees. Chose impossible si le PaaS de la société était installé dans des clouds privés.

Actuellement, CloudBees est uniquement proposé sur le cloud public d’Amazon, en instances publiques ou privées (Virtual Private Cloud). Un choix qui satisfait les early adopters et les start-ups. Mais peut-être pas forcément les entreprises traditionnelles.

De l’OEM… chez les hébergeurs pro

« Nous sommes en discussion avec des hébergeurs en Europe et ailleurs », indique toutefois le patron de CloudBees. Par hébergeurs, il faut comprendre des opérateurs de datacenters professionnels, habitués à fournir de la valeur ajoutée pour les entreprises.

Bref, les SFR Business Team et autres Orange Business Services. « Des partenaires crédibles sur le marché pro, régionalement parlant. Il n’y aura pas d’OEM avec des acteurs du hosting classique. » Sauf si (évidemment) ces derniers se décident à créer un catalogue de services cloud à destination des entreprises…

Fin juillet, CloudBees faisait l’acquisition de FoxWeave. Un rachat qui permet à la société de disposer d’une offre d’intégration, de données et applicative.

Les applications peuvent ainsi sortir du PaaS de l’éditeur pour consommer des informations issues d’autres services en ligne, ou, à l’opposé, les alimenter en données. Cette passerelle est aujourd’hui un élément clé de l’offre de CloudBees.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous les secrets de Java ?
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur