Paiement mobile : Google et Softcard enterrent la hache de guerre

MobilitéOperateursRéseauxSmartphones

Un accord entre Google et Softcard permettra à la solution Google Wallet d’être installée en standard sur les smartphones des grands opérateurs mobiles américains.

Pour faire face à la montée rapide du paiement mobile, mais aussi à la menace de concurrents comme Apple Pay, Google s’est rapproché de Softcard afin de renforcer sa solution Google Wallet.

L’accord signé entre les deux acteurs permettra à Google de voir son offre de paiement mobile préinstallée sur les smarthpones Android distribués aux États-Unis par AT&T Mobility, T-Mobile USA et Verizon Wireless. Une victoire pour la firme de Mountain View. Rappelons en effet que Softcard a été créé par ces trois opérateurs en 2010, afin justement d’éjecter Wallet du marché.

Les rumeurs de rachat de Softcard n’auront donc pas été confirmées (voir l’article « NFC : Google veut se payer Softcard, pour contrer Apple Pay »). Mais Google fait état d’un transfert de technologies et de propriété intellectuelle dans le cadre de son accord avec la société.

Un accord de raison

La séparation entre les solutions de Google et les opérateurs américains était logique, ces derniers ne souhaitant pas dépendre du géant de la recherche Internet pour des solutions aussi stratégiques que le paiement mobile.

Le rapprochement signé aujourd’hui l’est tout autant. De fait, la situation s’est modifiée avec l’entrée en lice d’Apple Pay, qui promet de rapidement trouver sa place outre-Atlantique, malgré les efforts des opérateurs et des établissements financiers.

À lire aussi :
Des commerçants US débranchent Apple Pay et Google Wallet
Apple Pay : le paiement NFC d’Apple en Europe dès 2015 ?
Face à Apple Pay : Samsung se paie LoopPay dans le paiement mobile

Crédit photo : © LDprod – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur