Palm bascule dans le rouge

Cloud

Et en plus, les perspectives sont décevantes

Cela devait bien arriver. Après avoir vu ses bénéfices baisser de trimestre en trimestre, Palm bascule dans le rouge pour la première fois depuis trois ans.

Au premier trimestre de son exercice, le fabricant de PDA fait état d’une perte de 841.000 dollars, soit -1 cent par action, contre un bénéfice de 16,5 millions de dollars ou 16 cents par action un an plus tôt. Le chiffre d’affaires progresse légèrement de 1% à 360,8 millions de dollars.

Il faut dire que le groupe américain multiplie les difficultés. Sur le marché des PDA/smartphones, Palm est distancé par RIM ou encore Nokia. Si ses références sont appréciées, notamment les Treo, Palm ne tient pas le rythme des sorties. Ses concurrents, comme HTC, multiplient les lancements alors les nouveaux modèles de Palm se font rares.

Pire, les ventes des Treo se retournent. Si 689.000 Treo ont été écoulés lors de ce trimestre, (+21% sur un an) , les ventes sont en baisse par rapport aux 750.000 terminaux vendus lors du trimestre précédent.

Palm a également du provisionner 10 millions de dollars suite à l’arrêt en catastrophe du Foleo, ce mini-Pc qui devait être le compagnon des smartphones.

Autre mauvaise nouvelle, les perspectives sont plutôt décevantes. Pour son deuxième trimestre, Palm vise un bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, compris entre 6 et 8 cents pour des ventes situées entre 370 et 380 millions de dollars. Le consensus tablait sur un bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, de 10 cents, et sur des ventes de 407,6 millions de dollars.

Pour retrouver le chemin des bénéfices, le fabricant se concentre sur deux axes. Le smartphone Centro à moins de 100 dollars destiné au marché américain et le développement de terminaux sous Linux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur