PalmSource va mieux, avec l’aide des smartphones

Cloud

Après PalmOne, c’est au tour de PalmSource de publier des résultats trimestriels en progression, mais pas suffisamment pour le marché boursier !

Après la séparation voici 10 mois de Palm en deux entités, PalmOne pour la fabrication des PDA (ordinateurs de poche) et PalmSource pour les logiciels équipant les PDA, les résultats des deux sociétés étaient très attendus.

PalmOne a tiré le premier en publiant des résultats particulièrement positifs (lire notre article). Pour PalmSource, l’affaire semblait moins bien engagée, surtout depuis que Sony, son deuxième client, a décidé d’abandonner la production de PDA. Mais l’entité logicielle s’en tire avec les honneurs en réduisant sa perte, qui passe de 3,44 millions de dollars voici un an, à 2,93 millions. Principale source de progression pour PalmSource ? son chiffre d’affaires a progressé de 2% à 17,6 millions de dollars ? les smartphones, ces mobiles sur lesquels convergent les téléphones portables et les PDA. PalmSource est en effet l’un des principaux acteurs de ce marché des terminaux de téléphonie informatique (avec Symbian et Windows Mobile), et la dernière version de son système d’exploitation (Cobalt) pour PDA apporte une ouverture vers la téléphonie mobile. PalmSource reste optimiste, et a révisé ses objectifs pour le trimestre en cours à la hausse. Mais l’éditeur, en annonçant que sa perte trimestrielle s’est alourdie du fait de la séparation, a déçu les investisseurs, qui attendaient mieux après les résultats inattendus de PalmOne. Le titre a lourdement chuté à la Bourse de New York.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur