Pour gérer vos consentements :

Panasonic et Facebook poussent Freeze-Ray pour le cold storage

En 2014, Facebook avait montré à la presse, lors de l’Open Compute Summit, le prototype d’une baie de stockage d’un genre un peu particulier. Il s’agissait d’un système capable de gérer 10 000 disques optiques et 1 pétaoctet de données (1 million de gigaoctets). Le tout tient dans une unique armoire. Ce matériel s’adresse à ce que l’on appelle le « cold storage » ou les données froides, c’est-à-dire les informations comme les photos, les vidéos qui ne sont pas souvent utilisés. Les entreprises de la taille de Facebook sont à la recherche de solutions de stockage optimum avec un rapport prix/ consommation énergétique plancher.

Lors des premiers tests, Facebook utilisait des disques Blu-Ray d’une capacité de 100 Go. A l’occasion du CES de Las Vegas, Panasonic vient de dévoiler la prochaine génération de Blu-Ray à destination des datacenters. Surnommé Freeze-Ray en référence aux données froides, ces disques seront dotés d’une capacité de 300 Go. Le réseau social devrait prochainement commencer à les intégrer dans ses centres de calcul. Par ailleurs, la collaboration entre les deux sociétés est ambitieuse avec des travaux sur l’amélioration de la densité des Blu-Ray. Des capacités de 500 Go et 1 To sont envisagés.

Sony en embuscade ?

Pour  Jason Taylor, vice-président de l’Infrastructure Foundation chez Facebook, « à l’heure où la société continue de se développer, nous avions besoin de répondre à certains défis en matière d’ingénierie avec une solution efficace, peu onéreuse et durable qui corresponde à la taille de nos données, lesquelles peuvent atteindre le niveau de l’exaoctet ».

Mais Panasonic n’est pas le seul à travailler sur l’archivage des données froides sur Blu-Ray. Sony a racheté en mai 2015 Archival Optical. Cette société a été fondée par Frank Frankovsky, qui a été pendant 5 ans responsable du design matériel et des approvisionnements chez Facebook. Pour le géant japonais, cette acquisition va lui permettre d’apporter son expertise à la start-up dans le domaine des disques optiques et de lui ouvrir de nouveaux horizons commerciaux. Pour l’instant Archival Optical n’a pas lancé de produits, mais avec les annonces de Panasonic, il y a fort à parier que Sony sorte prochainement de son mutisme.

A lire aussi :

Les lecteurs Blu-Ray, un mauvais film pour la sécurité informatique

Stockage : AWS rajoute un tier dans S3 pour les données tièdes

Crédit Photo : Bastian Weltjen-Shutterstock

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago