Panasonic lorgne Sanyo

Cloud
crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com

L’opération donnerait naissance au numéro un mondial de l’électronique

Dans un secteur ébranlé par la crise économique, les opportunités de rapprochements se multiplient. Au Japon, le géant Panasonic chercherait à prendre le contrôle de son concurrent Sanyo Electric.

Selon des sources proches du dossier, le groupe serait en négociations avec Goldman Sachs, Daiwa Securities SMBC et Sumitomo Mitsui Banking Corp, les trois actionnaires de Sanyo. Il s’agirait de s’offrir une participation majoritaire dans Sanyo. Par ailleurs, selon les mêmes sources, les dirigeants de Panasonic et Sanyo auraient donné leur feu vert de principe au projet. Néanmoins, ce lundi, Panasonic a dit ne pas avoir pris de décision sur ce dossier.

Rappelons que les actionnaires de Sanyo ont payé 2,6 milliards de dollars pour s’emparer du groupe affaibli par un tremblement de terre qui avait détruit un de ses sites de production au Japon en 2004.

Un rapprochement donnerait naissance au premier groupe japonais d’électronique par le chiffre d’affaires : 12.220 milliards de yens (près de 90 milliards d’euros). Panasonic est déjà le numéro un mondial des écrans plasma. Avec Sanyo, il deviendrait également le numéro un mondial des batteries rechargeables lithium-ion (notamment pour les véhicules hybrides), marché o combien juteux.

Sanyo est aussi le septième producteur mondial de cellules solaires derrière l’allemand Q-Cells et le japonais Sharp.

Selon les observateurs japonais, Panasonic souhaite finaliser les termes de l’accord avant la fin de l’année afin de conclure la transaction avant la clôture de son exercice annuel en mars prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur