Panasonic passe 15.000 postes à la trappe

Cloud

Les ventes de l’entreprise à l’étranger et au Japon dégringolent

Le ralentissement économique n’épargne aucune entreprise. Le géant Panasonic, confronté au recul de ses ventes ainsi qu’à un yen fort, a lui aussi décidé de supprimer plusieurs milliers de postes.

Pas moins de 15.000 postes dans le monde devraient être supprimés. Ce plan social massif devrait s’accompagner de la fermeture de 27 usines. Une décision extrême provoquée par une dégradation brutale des résultats du groupe.

Nos affaires ont fortement empiré depuis le mois d’octobre“, indique la direction, impuissante.

Durant les trois derniers mois de l’année 2008, les ventes au Japon et à l’étranger ont respectivement reculé de 20 et 29%. En une année, la firme d’Osaka a vu son chiffre d’affaires reculer de 9% à 53 milliards d’euros. A l’étranger, les ventes sont en chute libre, à -13%. Entre 2007 et 2008, le bénéfice d’exploitation a dégringolé de 34%, à 2,2 milliards d’euros Et le pire est encore à venir.

Le nippon, qui s’attendait à un bénéfice annuel de 250 millions d’euros devrait, selon ses prévisions, être confronté à une perte supérieure à 2,5 milliards d’euros.

Depuis plusieurs semaines, les grandes entreprises de l’archipel enchaînent plans sociaux sur plans sociaux. Avec Hitachi (7.000 suppressions), Toshiba (4.500 suppressions), NEC (20.000 suppressions) et maintenant Panasonic, le nombre total de réduction d’effectifs atteint 46.500.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur