Panne Gmail : Google s'explique et fait un cadeau aux entreprises

Régulations

Un serveur qui tombe et l’Europe est dans le noir

Google a beau s’excuser mais lorsqu’on promet un taux de disponibilité de son service de messagerie de 99,9% et que celui-ci tombe en panne plusieurs heures, les exigences d’explications se font fortes.

Le géant du Web a donc du se plier à l’exercice et détaille sur son blog officiel les raisons de cet incident qui a généré un buzz planétaire ce mardi.“Ce (mardi) matin, une routine de maintenance classique a été opérée au niveau de notredatacentereuropéen. Mais l’installation d’un nouvel algorithme qui stocke les données des utilisateurs au plus près de leur lieu de résidence a provoqué la saturation d’un des serveurs, causant des problèmes en cascade au niveau desdatacenters. Il nous a fallu environ une heure pour que tout rentre dans l’ordre, le bogue est désormais réparé. Nous sommes conscients des conséquences de cet incident majeur et nous enquêtons pour qu’il ne se reproduise pas”.

Après le bogue du moteur de recherche en janvier, ce deuxième incident grave a prouvé à la planète entière que les services de Google sont loin d’être infaillibles. Si ce type de panne est fréquent, le fait qu’elle touche plus de 100 millions d’utilisateurs dans le monde change la dimension du problème.

Un constat qui pourrait avoir des conséquences pour le marché Entreprises que Google tente de développer. Un million d’entreprises seraient clients de Google Apps qui pour 50 dollars par an et par utilisateur propose une série d’applications hébergées, dont le mail.

Il est évident que cette panne va semer le doute chez les clients professionnels, notamment dans leur vision du SaaS, le software as a service. Le moment est peut-être venu de chercher des solutions alternatives.

Pour tenter de calmer le jeu, Google offrira 15 jours gratuits à ses clients entreprises. Suffisant pour rassurer ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur