Un module RISC à 99 dollars dédié aux supercalculateurs

Composants
Parallella RISC supercalculateur © Adapteva

Un supercalculateur dans la poche. C’est dans les grandes lignes ce que promet le projet Parallella d’Adapteva. Reste à lever les fonds nécessaires : 750.000 dollars, dans un premier temps.

Un module RISC à 16 cœurs conçu pour s’intégrer dans des offres massivement parallèles, le tout pour 99 dollars. C’est ce que propose Adapteva avec le projet Parallella, proposé sur le site Kickstarter.

À ce jour, 1326 personnes se sont engagées pour un total de 146.796 dollars. Une fois atteint les 750.00 dollars, le projet verra le jour. Les amateurs et professionnels recevront alors une carte de développement équipée du fameux composant RISC.

Assemblée par centaines ou milliers, cette carte permettra de créer des supercalculateurs dont le rapport performance par watt pourrait atteindre des sommets.

Un projet basé sur une technologie éprouvée

Le module Parallella s’appuiera sur le kit de développement d’Adapteva conçu pour son accélérateur. Seul le nécessaire sera conservé : deux ports USB 2.0, un connecteur Ethernet Gigabit, 1 Go de RAM, un lecteur de carte microSD, une sortie HDMI et deux ports d’extension

Côté processeur, nous trouvons une puce bicœur ARM Cortex-A9 pilotant l’accélérateur, composé de 16 cœurs RISC. Le tout sur une base « éprouvée ». Bref, probablement un Epiphany-III (E16G301) gravé en 65 nm.

Adapteva indiquant une puissance totale équivalente à celle d’un composant monocœur cadencé à 13 GHz, chacun des cœurs devrait être cadencé à 800 MHz, pour une puissance totale d’un peu plus de 25 gigaflops (en double précision).

La carte mère devrait consommer moins de 5 W pour un format de 8,6 x 5,3 cm. Le tout fonctionnera sur une base Ubuntu Linux.

Une seconde étape à 3 millions de dollars

Si la première édition du projet Parallella aboutit, Adapteva lancera une seconde étape, avec une barrière de levée de fonds fixée à 3 millions de dollars et un prix unitaire par carte mère relevé à 199 dollars.

L’accélérateur sera alors remplacé par un Epiphany-IV (E64G401) gravé en 28 nm LP, comprenant 64 cœurs cadencés à 700 MHz, pour une puissance totale de 88 gigaflops (en double précision).

L’ensemble carte mère ARM et accélérateur devrait consommer environ 5 W. Ceci nous met le téraflops à moins de 60 W de consommation électrique. Un record.

Une grosse concurrence

Si tous les plans de la société se concrétisent, une large communauté d’utilisateur existera. Adapteva travaillera alors à une carte PCI Express comprenant 1024 cœurs pour une puissance totale de 2 téraflops en double précision.

Le projet Parallella aura toutefois fort à faire avec la concurrence : celle des puces x86, celle des GPU, celle des DSP, celle des FPGA, celles des ARM pour serveurs, ou même celle d’acteurs comme ZiiLabs.

Crédit photo : © Adapteva


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur