Parallels slalome sur le champ des services Cloud

Réseaux

Lors de sa convention annuelle, l’éditeur a rappelé aux ISP et hébergeurs l’urgence à se positionner sur les services Cloud, avant l’arrivée des mastodontes. Et il a expose sa nouvelle approche automatisée sur ce segment stratégique.

Dès l’ouverture de la manifestation, Serguei Beloussov a rappelé que Parallels sortait d’une année 2009 très riche en innovations de produits (Small Business Panel, Server Bare Metal ou Parallels Automation). Il a souligné que, désormais, toutes les activités étaient regroupées et orchestrées depuis Boston, avec une R&D répartie entre les bureaux de Moscou et de Novosibirsk (où est assuré le support).

Le petit éditeur qui monte, qui monte…

En 10 ans, la start-up créée en 1999 par des étudiants du Moscow Institute of Physics and Technology a bien grandi. SWSoft, rebaptisée Parallels, emploie aujourd’hui 700 personnes dans le monde et a noué des partenariats avec les plus grands : Microsoft, Intel, Apple, HP, IBM, Dell, Novell… Mais la conviction initiale est restée intacte : « La plupart des entreprises confieront leur informatique a des fournisseurs de services Cloud, qui leur proposeront des applications et services auxquels leurs employés accéderont via Internet.» Bien vu, non ?

Des briques assemblées au ciment virtuel

L’offre se compose à présent de la couche basse de virtualisation (Parallels Virtuozzo Containers, et/ou Server Bare Metal) sur laquelle reposent deux briques : Parallels Operation Automation, Parallels Business Automation.

Outre le ‘provisioning’ de ressources, Parallels Operations Automation automatise le cycle de vie des services et applications –hébergement dédié ou mutualisé, MS Exchange, MS SharePoint, MS Dynamics CRM, bureaux virtuels, MS Office…).

parallels_archi_3.jpg

Pour favoriser l’émergence de services de type Saas (software as a service), Parallels Operations Automation est conforme Au standard ouvert Application Packaging Standard. Le standard APS assure aux éditeurs de logiciels qu’ils peuvent concevoir et déployer des offres Saas dans un format standardisé.

Au-dessus, Parallels Business Automation apporte les fonctions nécessaires à la facturation, la prise de commande, la gestion du service, le help-desk, la communication avec le client, divers types de workflow…

Enfin, un panneau de contrôle permet a chaque client de gérer ses services, de communiquer avec l’ISP, de partager des informations, de voir ses factures, etc. Et bien entendu, la place de marché favorise la visibilité de l’offre et les ventes.

Une averse de nouveautés en 2010

L’éditeur investit aussi dans le management, avec l’arrivée de Craig Bartholomew. Cet ancien de Microsoft (21 ans de maison) aura fort à faire avec les lancements par sa division Shared Web Hosting Services courant 2010 de : Plesk Panel 9.5,Parallels Hosting Panel 10 et sa place de marché, et Parallels Automation High Efficiency Shared Hosting (H2E).

«Attention : un service de messagerie basique ne saurait suffire pour concurrencer les messageries Internet gratuites de Google, Yahoo ou Microsoft, mais aussi les offres des opérateurs télécom. Les services additionnels feront la différence comme l’archivage, la mobilité, la collaboration, le web-conferencing, la VOIP incluant les PABX, etc. » prévient Serguei Beloussov. C’est pourquoi sous la houlette du co-fondateur Oleg Melnikov (et de sa division Messaging and Collaboration), de nouveaux produits sont annoncés pour favoriser les ventes croisées comme Parallels Automation qui supportera Microsoft Exchange 2010, Microsoft OCS (Office Communication Server), et des services de VOIP.

Planning chargé pour 2010

Amir Sharif (ex de VMware) et son Virtual Infrastructure Services Group a, lui aussi, du pain sur la planche cette année avec l’arrivée de Parallels Server for Mac Bare Metal Edition (lancé aujourd’hui), la version 4.6 de Virtuozzo Containers, et le lancement du futur Cloud Utility Computing. Tout un programme !

Enfin, le CTO Matt Domo (« le gars qui a conçu les Amazon Web Services,» selon S. Beloussov) gère le groupe “SaaS and other applications”. Ce dernier accompagnera les ISP pour les aider à concevoir de nouveaux services Cloud, à améliorer leur up-selling et cross-selling… Dans cette optique, l’éditeur profite de cet événement pour lancer Parallels Partner Marketplace v2 et Application Packaging Standard 1.2.

L’année 2010 s’annonce donc chargée pour Parallels. Mais il est vrai que les offres Saas des géants vont bien finir par arriver, et alors, la lutte sera beaucoup plus rude. Donc; autant se positionner dès maintenant, y compris avec leurs produits. Difficile pour une TPE/PME de migrer lorsqu’elle est déjà installée…


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur