Paris et San Francisco confortent leur jumelage numérique

Régulations
Paris

Paris renforce ses liens numériques avec San Francisco dans le cadre d’une convention signée mercredi par le maire de la capitale française et son homologue américain.

À l’heure où Paris se prépare à accueillir le premier des quinze quartiers numériques souhaités par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, la capitale française renforce ses liens avec San Francisco, pôle high-tech californien.

Sept ans de coopération numérique

Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, et son homologue de San Francisco, Ed Lee, ont signé mercredi 20 mars une convention de coopération centrée sur l’économie numérique et les villes intelligentes (smart cities). Cet accord vient consolider le jumelage entre les « villes soeurs numériques » (Digital Sister Cities) initié en avril 2006.

Pour mémoire cette alliance avait pour objectif de :

  • Former et insérer des jeunes de quartiers défavorisés via les technologies de l’information (Digital Pathway) ;
  • Développer l’accès à l’économie numérique des populations en difficulté ;
  • Constituer un pôle d’observation d’usages pour les entreprises partenaires ;
  • Mettre en place des dispositifs de formation innovants de création de contenus.

Ville intelligente et bi-localisation des startups

Dans le cadre de l’extension de leur coopération, les villes jumelles Paris et San Francisco s’engagent à :

  • Travailler au déploiement de nouvelles solutions de management urbain (réseaux, transports, déchets, etc.) ;
  • Soutenir les travaux sur la ville intelligente réalisés par l’Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique) et le CITRIS (Center for Information Technology Research in the Interest of Society) ;
  • Promouvoir des évènements comme Futur en Seine (Cap Digital) et Techcrunch Disrupt SF.

« À terme, c’est la bi-localisation des startups en région parisienne et dans la Silicon Valley qui sera favorisée via des programmes spécifiques, afin de donner aux meilleures de ces jeunes entreprises une dimension et un marché d’envergure mondiale », a commenté Jean-Louis Missika, conseiller de Paris et adjoint au maire en charge de l’innovation, la recherche et les universités.


Voir aussi

Paris capitale numérique : Bercy ouvre une consultation

Dossier Silicon.fr – Futur en Seine 2012 : la grande fête du numérique, en images


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur