Partenariat stratégique entre Intel et France Télécom

Régulations

Les deux groupes développeront conjointement de nouvelles solutions pour la maison numérique

Malgré ses tergiversations, le premier fondeur Intel mise beaucoup sur l’électronique grand public et notamment “la maison numérique”, nouvelle marotte des éditeurs et constructeurs informatiques. Afin de prendre place sur ce marché, qui selon certains s’annonce juteux mais c’est à vérifier…, Intel vient de signer un accord stratégique avec France Télécom.

On imagine déjà les possibilités en termes d’appareils domotiques communicants. Les deux sociétés ont notamment l’intention de travailler ensemble sur l’évolution des passerelles de services de communication à la maison. Les travaux porteront aussi sur la problématique de la connectivité sans fil au domicile pour favoriser la généralisation du Haut Débit à la maison liés au développement d’usages autour de l’image, la vidéo, la musique, la photo, les jeux…, peut-on lire dans le communiqué commun. Les principaux objectifs du partenariat sont de concevoir, développer puis déployer des produits et services qui répondent à la pluralité d’architectures de réseaux domestiques et aux nouveaux usages des clients marqués par le souhait d’accéder de manière simultanée à de nombreux services, au travers des nombreux terminaux numériques du foyer (TV, chaîne hifi, PC multimédia, téléphones fixes et portables, console de jeux…). Le protocole d’accord prévoit la mise en place d’équipes de recherche et développement communes, le partage des budgets de R&D, la possibilité d’une période limitée d’exclusivité et le partage de la propriété intellectuelle résultant directement du partenariat. Depuis plusieurs semaines, France Télécom multiplie les accords stratégiques en vue de se positionner comme un partenaire incontournable pour le développement de la maison numérique. Début novembre, l’opérateur historique signait un partenariat similaire avec Thomson. Les deux entreprises précisent que le partenariat porte d’une part sur les terminaux multimédia portables en vue de les doter de capacités nomades et d’autre part sur les plates-formes permettant de connecter les périphériques multimédia d’un foyer ainsi que les services et équipements liés à la visiophonie (comme l’offre ‘MaLigne Visio’ annoncée ce 15 novembre).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur